Ecrit par : Bernard Béguin le 27/11/2017 - Lu : 76 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Vos 5 questions pratiques les plus fréquentes

Depuis 1997, MISSIONS-CADRES accueille et conseille des centaines de professionnels qui choisissent comme statut le portage salarial.

Vos questions pratiques sur le portage sont nombreuses : voici les 5 plus fréquentes.

1. Votre société de portage propose-t-elle des missions aux portés salariés ?

Non, contrairement aux agences d’intérim ou aux jobs boards, une société de portage salarial n’a pas vocation à proposer des missions à ses portés. L’avantage du portage est de permettre à des prestataires intellectuels de bénéficier d’un statut avec les mêmes droits sociaux que les salariés tout en simplifiant leurs démarches administratives et fiscales.

Le consultant porté, interprète ou formateur recherche lui-même sa clientèle. Il fixe ses tarifs et organise son temps de travail comme il le souhaite. Il a donc la même autonomie qu’un entrepreneur sur le plan opérationnel.

Chez MISSIONS-CADRES, nous accompagnons les prestataires portés dans leur développement commercial, notamment en leur remettant le Guide Commercial du Porté au moment de leur inscription. Ce guide méthodologique rédigé par l’équipe de MISSIONS-CADRES apporte des conseils précieux sur la manière de fixer ses tarifs, de définir sa valeur ajoutée et de créer sa propre stratégie commerciale en fonction des prospects visés.

MISSIONS-CADRES facilite également la mise en réseau de ses portés avec d’autres professionnels et leur ouvre son blog et ses pages Linkedin et Viadeo pour promouvoir leur prestation de services en portage.

Nous proposons également une prestation de service gratuite : la gestion de vos appels d’offres. MISSIONS-CADRES se charge du volet administratif et de l’envoi du dossier.

2. Quels sont mes droits sociaux en portage salarial ?

Le prestataire porté a les mêmes droits sociaux que le salarié classique. Ses cotisations lui donnent accès à toutes les prestations de la sécurité sociale : maladie, maternité, prise en charge des accidents du travail même quand ils ont lieu au domicile dans le cadre du télétravail, régime de retraite.

Le porté a également accès à une complémentaire santé, à une retraite complémentaire et est pris en charge pour sa responsabilité civile professionnelle.

Chez MISSIONS-CADRES, nous avons souhaité sécuriser encore plus le parcours de vie de nos collaborateurs en leur donnant accès à un régime de prévoyance et aux services proposés par Action Logement (ex 1% patronal) pour la location, l’achat ou la rénovation du logement principal.

3. Ai-je le droit au chômage si je suis en portage salarial ?

Après de nombreux flous juridiques et des pratiques différentes selon les régions en matière d’accès au chômage, la question a été réglée avec la nouvelle loi encadrant le portage salarial.

Oui, les professionnels en portage salarial ont droit au chômage. Il existe plusieurs cas de figure :

  • Vous bénéficiez actuellement d’allocations de chômage et vous avez l’opportunité de réaliser une mission en portage salarial. Vos droits sont maintenus.Pôle Emploi peut compléter vos revenus ou non durant la mission, en fonction du temps travaillé et des revenus engendrés. Dans tous les cas de figure, une fois la mission réalisée, vous percevez toujours vos allocations en fonction des droits acquis. Le temps de travail des missions est pris en compte pour vos droits rechargeables.
  • Vous êtes actif depuis plusieurs années en portage salarial. Comme tout salarié, vous cotisez pour les allocations chômage. En cas de cessation d’activité faute de clients, vous pouvez vous inscrire à Pôle Emploi. Pour connaître la démarche précise, contactez votre conseiller MISSIONS-CADRES.

4. Les sociétés de portage salarial facturent-elles des frais d’inscription, de dossier ou de sortie ?

Les frais d’inscription ou de sortie sont un des critères à étudier avant de choisir sa société de portage salarial. MISSIONS-CADRES ne facture aucun frais d’inscription, ni de sortie. Vous êtes libre de nous quitter quand vous le souhaitez. Les frais de dossier ne sont pas facturés au moment de votre inscription.

L’ensemble de votre activité de porté est prise en charge moyennant, comme pour toute autre société de services, un taux de gestion. Chez MISSIONS-CADRES, le taux est dégressif. Plus votre chiffre d’affaires augmentent, plus votre taux de gestion baisse.

Pour évaluer votre rémunération nette, rendez-vous sur notre simulateur de salaire (colonne de gauche, en bas, sur l’accueil du site MISSIONS-CADRES).

5. Quels sont les délais à prévoir pour se lancer en portage salarial ?

Contrairement à d’autres statuts professionnels, les délais pour accéder au portage sont très courts. Chez MISSIONS-CADRES, il faut compter 48h entre votre inscription et le début de votre mission, le temps pour notre société de portage de vous déclarer à l’URSSAF.

Cette réactivité est le premier critère qui pousse nos futurs collaborateurs à choisir le portage, et ce loin derrière la question des coûts, qui n’est pas prioritaire.


Envie d’en savoir plus sur le portage salarial ?

Nous vous proposons un rendez-vous gratuit et personnalisé pour étudier votre projet.

Contactez MISSIONS-CADRES au 04 50 36 70 97


Illustrations : © igorp17 - Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : 5j56enuc4u