Ecrit par : miscad le 04/01/2012 - Lu : 2 380 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Consultants indépendants : de la profession libérale au portage salarial

Les consultants en profession libérale sont de plus en plus nombreux à vouloir opter pour un statut professionnel plus sécurisé. Chez MISSIONS-CADRES, ils représentent environ 12 % des nouveaux candidats au portage salarial.

À activité égale, le portage salarial plus sûr et moins cher

Pour ces professionnels indépendants, la solution du portage salarial cumule à la fois les avantages du free-lance et ceux du régime du salariat.

Si le statut de profession libérale cumule des avantages fiscaux en début d’activité, après les trois premières années d’exercice, les charges patronales et sociales, les frais de gestion et de comptabilité pèsent lourd dans la balance du porte-monnaie du travailleur indépendant.

En cas de baisse d’activité, les consultants free-lance doivent leurs charges à échéance fixe, charges calculées à N-1 (voir N-2), et c’est souvent le début d’un cercle vicieux où certains peinent à faire face aux dépenses et peuvent être amenés à s’endetter en cas de baisse d’activité.

Par ailleurs, le consultant en profession libérale doit également provisionner un temps perdu pour son cœur de métier afin de gérer son administration et se tenir informé de l’évolution des réglementations en vigueur. En cas de contentieux avec un client, il peut rencontrer des difficultés à faire valoir ses droits.

Pour Estelle D., ancienne free-lance, les coûts engendrés par son statut représentaient près de 65% de son CA et lorsque l’édition, son secteur d’activité initial, a été touché par la crise, elle a subi de plein fouet le cercle vicieux de l’endettement. Pour Bernard G., consultant en développement commercial, c’est à la suite de deux contrôles fiscaux qu’il a décidé de jeter l’éponge. Aujourd’hui, ils ont tous les deux opté pour le portage salarial chez MISSIONS-CADRES.

Avec le portage salarial, l’autonomie du free-lance et la sécurité du régime du salariat

En choisissant le statut du portage, le consultant indépendant continue à développer son activité en toute autonomie. Il constitue sa clientèle, fixe ses prix et réalise ses prestations. L’indépendant porté bénéficie des avantages du régime du salariat avec un contrat CDD ou CDI signé avec MISSIONS-CADRES, des charges sociales à jour et une couverture vieillesse, maladie et accident avantageuse.

Dès la fin de leur mission, ils perçoivent une rémunération sans attendre que le client final règle. En cas de litige, les consultants portés sont pris en charge par MISSIONS-CADRES et son équipe d’experts en droit du travail et en droit commercial. Libérés des contraintes administratives et fiscales, les collaborateurs portés gagnent en temps opérationnel pour développer leur activité.

Ces avantages cumulés ont permis à Estelle D. de rebondir et de gagner en moyenne 15% de marge en plus sur son chiffre d’affaires, frais de gestion dégressifs pratiqués par MISSIONS-CADRES inclus. Et les mois où elle ne travaille pas, et bien elle ne paye pas !
 

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : hgtfj6tk47