Ecrit par : Bernard Béguin le 28/02/2014 - Lu : 1 159 fois - Commentaire : 1
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Dossier portage salarial : quelle société choisir ?

Devant le nombre croissant des sociétés de portage qui se créent, il peut être difficile de faire son choix pour devenir consultant, formateur, créatif, interprète ou traducteur en portage salarial.

Quels critères retenir pour bien choisir votre société de portage salarial.

MISSIONS-CADRES portage salarial vous apporte quelques éléments de réponses et/ou de réflexions.

Votre projet en portage salarial

Dans tous les cas, c’est votre projet qui doit être votre priorité et non le statut que vous allez utiliser pour le réaliser. Sans projet bien défini, quelque soit le statut choisi, votre projet a peu de chances de se réaliser. Pour cela, consultez les différents articles de notre blog qui vous donnent des pistes de réflexion.

Le contrat de prestation

C’est le point essentiel de votre activité et de la relation que vous allez établir avec votre client. Sans un contrat bien rédigé, vous prenez des risques : propriété intellectuelle, dédits, mauvaise anticipation en cas de dédommagements, de réparations, de l’augmentation de vos prix au fil du temps, planning des délais et des temps de réalisation pour facturer le vrai travail accompli, les conditions suspensives, etc.

Un contrat de prestation n’est pas chose négligeable. C’est pourquoi MISSIONS-CADRES accompagne attentivement par l’écoute et les conseils ses collaborateurs pour mettre en œuvre des contrats adaptés pour chaque situation.

Le contrat de portage

Le contrat de portage est nécessairement lié au contrat de prestation. Il va définir les relations entre le collaborateur porté et la société de portage et il enclenche tout le processus de déclaration du collaborateur dans sa prise en charge au plan social notamment dans le régime du salariat pour une couverture optimale.

Et c’est aussi et seulement à ce moment-là que vous découvrirez le réel taux de gestion que votre société de portage va appliquer et les modes de calcul précis pour votre rémunération en fonction de votre chiffre d’affaires. C’est un des critères fondamentaux pour choisir votre société de portage salarial en toute connaissance de cause.

A quelle fréquence serez-vous payé ?

Vos charges sociales et leur clarté

Sachant que MISSIONS-CADRES ne porte que des collaborateurs effectuant des prestations intellectuelles, elle a choisi d’utiliser la base des cotisations du SYNTEC pour en faire son modèle afin de solidifier le régime du salariat de son collaborateur.

Aucunes autres charges telles que cotisations diverses ou autre « maquillage« ne sont utilisées pour faire passer des charges fixes de l’entreprise dans les charges sociales.

Les frais de gestion

Les frais de gestion regroupent tous les frais applicables par MISSIONS-CADRES au chiffre d’affaires de la personne portée, en dehors des charges sociales.

Il n’y a pas de rajout pour tel ou tel service supplémentaire. Il n’y est donc pas ajouté des frais divers et variés.

Notre taux est dégressif et affiché clairement dans toutes nos documentations. Pas de taux d’appel à 2 % pour que vous payez ensuite 10 à 12 % au final !

Les 5 points incontournables pour évaluer la qualité de service

  • L’écoute par un conseiller personnel et non par un système intranet qui ne vous permet pas de poser vos questions.
  • Personnalisation : est-ce que tous les documents émis par votre société de portage mentionnent vos coordonnées ?
  • Rapidité de réalisation : est-ce que votre société de portage réagit dans la journée à votre demande, telle que la rédaction de contrats, de conventions, la facturation de vos missions en portage salarial, etc. ?
  • Qualité de rédaction et de présentation des documents : est-ce que les documents émis par votre société de portage correspond à votre image, à la qualité que vous voulez transmettre à votre client ?
  • Qualité et compétence de vos appels d’offre : est-ce que votre société de portage valorise votre réponse à un appel d’offre par un dossier relié de belle facture avec une organisation administrative sans concession ? Est-ce que votre société de portage vous facture ce travail ? Chez MISSIONS-CADRES c’est une prestation gratuite !

Coûts réels du portage salarial : posez-vous les bonnes questions

  • Si vous avez des frais professionnels ou de mission, cela ne devrait en aucun cas modifier le montant de votre rémunération globale !
  • Comment est traitée votre note de frais ? Quels sont les frais acceptés ? Pour quel Montant ? Et dans quel délai vous est réglée cette note de frais ? Et combien cela vous coûte-t-il ?
  • Existe-t-il des frais pour des factures inférieures à un montant donné ? Et si c’est en monnaie étrangère ? Comment sont gérés les frais de change ?
  • Enfin, et ce n’est pas la moindre des choses: quel est le pourcentage de charges patronales qui vous est retiré car certaines sociétés de portage ne se gênent pas pour intégrer des « autres« charges que vous VOUS payez !

Mais encore le défaut de réalité…

Pour bon nombre de sociétés de portage, vous êtes considérés comme SUBORDONNE. Qu’est ce que cela veut dire ? Chez MISSIONS-CADRES vous êtes non-subordonnés.

  • Que vous perdez le droit à votre clientèle ? Elle appartient de fait à la société de portage ?
  • Savez-vous que vous perdez vos droits à la propriété intellectuelle (y compris sur vos brevets) ?
  • Faites-vous réellement un chiffre d’affaires, pour un temps complet, couvrant une rémunération de 2’900 euros brut + l’indemnité d’apporteur d’affaires ?
  • Quels types de contrats dans le cadre du code du travail vous proposent-ils ?
  • Ces sociétés de portage vous fournissent-elles du travail lorsque vos activités diminuent ?
  • Que se passent-ils à la fin de votre CDI ? Vous payent-ils sur leurs fonds propres les indemnités de licenciement ou tout simplement les prennent-ils sur vos propres réserves ?
  • Pourquoi ces sociétés ne vous versent pas la prime de précarité (CDD) et les congés tous les mois ? Pour se faire de la trésorerie sur votre compte, tout simplement !
  • La médecine du travail vous est-elle accessible aux frais de la société de portage ou sur votre propre compte ?
  • Combien d’entretiens professionnels avez-vous passé durant votre séjour dans cette société de portage ?
  • Croyez-vous que ce n’est pas vous qui payez les taxes telles que CET et CVAE ?
  • En tant que salarié de cette société de portage, vous a-t-on fournit les équipements de protection et les éléments suffisants de sécurité ?
  • Vous a-t-on parlé du maintien de salaire total en cas de maladie et/ou d’accident ?

En conclusion, ne vous laisser pas attraper par des effets marketing mais regardez parmi les questions soulevées plus haut pour faire votre propre marché.

Sachez que vous n’êtes pas lié à une société de portage : vous devez être libre, indépendant, entrepreneur !

1 commentaire :

Ecrit par BenjaminW
Le 30/03/2016 à 18h55

Bon article très complet sur la question du choix de la société de portage, surtout le point sur le contrat de la prestation. J'en profite pour rebondir et également souligner le point des services, il est important de se poser la question "quels services vont m'apporter cette société de portage ?". Le site webportage a publié une liste non exhaustive des points sur lesquels il faut se questionner au moment de choisir une société de portage salarial : http://www.webportage.com/portage-salarial/choisir-une-societe-de-portage

Cela peut constituer un bon point de départ pour une réflexion le moment venu, quand on veut s'engager dans le portage.

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : ksfqvcns4t