Ecrit par : Bernard Béguin le 03/08/2014 - Lu : 1 130 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Interprètes en portage salarial : des débouchés hors-conférences

L’interprétation hors-conférences présente de nombreux débouchés pour les interprètes en portage salarial.

Chez MISSIONS-CADRES, ils sont nombreux à exercer leur métier dans les secteurs privés et publics avec succès comme interprète de liaison, interprète en milieu social ou encore interprète expert en milieu judiciaire.

Devenir interprète de liaison free-lance

L’interprète de liaison assure les traductions dans le cadre d’un face à face ou d’échanges en petits groupes pour le compte de sociétés, d’associations ou d’organismes du secteur public. Les traductions des propos se font généralement phrase après phrase et ne demandent pas la même préparation que la traduction simultanée en cabine. L’exercice suppose toutefois de l’agilité d’esprit, une grande résistance au stress et une solide culture générale.

Préparation préalable avec le client, pour une interprétation de liaison parfaitement réussieL’un des principaux domaines de l’interprétation de liaison est celui des affaires : réunion de travail, visite d’une délégation, visite d’entreprise ou d’usine, accompagnement en déplacement, négociations commerciales, embauche ou licenciement… Dans ce cadre, l’interprète free-lance doit bien connaître le secteur de l’entreprise ou du service public et se familiariser avec le thème de la rencontre.

Selon l’AIIC, ce sont très souvent des interprètes qui sont chargés par les organisateurs (congrès, entreprises, etc.) de constituer une équipe et de la recruter pour leur compte.

Devenir interprète en milieu social

L’interprétation sociale est une branche particulière souvent exercée dans un contexte difficile, auprès de populations fragilisées où les facteurs culturels sont essentiels. Les interprètes en milieu social interviennent pour tous les services de droit commun : Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), Cour nationale du droit d’asile, services sociaux, hôpitaux, mairies, associations…

Les interprètes jouent un rôle capital pour aplanir tous les obstacles à la communication, à la fois d’ordre culturel et linguistique. Ils apportent aide et informations aux bénéficiaires. C’est pourquoi ils sont souvent issus des mêmes populations migrantes.

Les interprètes indépendants dans ce milieu sont aussi appelés interprètes communautaires. La branche d’activité n’est pas aujourd’hui sanctionnée par un diplôme, bien que cette forme d’interprétation est en voie de professionnalisation, avec des formations continues ponctuelles (système d’aide sociale, accueil des migrants et demandeurs d’asile, etc.)

La plupart des professionnels exercent en free-lance  sur la base d’un taux horaire.

Devenir expert interprète

De nombreux débouchés hors-conférences pour les interprètes en portage salarialLe titre d’expert est conféré par la Cour d’Appel de la juridiction où l’activité est exercée ou bien agréé par la Cour de Cassation après une prestation solennelle de serment. Outre la bonne connaissance des langues pour lesquelles il est nommé, l’expert interprète a un bagage en droit pénal, civil ou administratif.

Dans ce cadre particulier, l’interprète est auxiliaire de justice et un collaborateur occasionnel du service public.

En matière judiciaire, il pratique généralement l’interprétation consécutive, souvent le chuchotage d’une langue A vers une langue B et vice-versa pour le compte des magistrats, des officiers de police judiciaire, de la préfecture ou encore des maisons d’arrêt…

En matière civile, il intervient auprès des parties, de leurs avocats, de leurs notaires…

Les lois Art.R122 du CPP et A43-7 du CPP fixent la rémunération de l’expert en mission judiciaire. Pour les interventions extrajudiciaires, les honoraires sont libres.

Chez MISSIONS-CADRES, un réseau d’interprètes depuis 1997

La communauté des interprètes en portage salarial est importante chez MISSIONS-CADRES. Quel que soit la spécialité de l’interprète porté, il dispose du réseau relationnel de ses confrères et est régulièrement informé des missions d’envergure gérées par certains interprètes chefs de projet.

Pour en savoir plus, contactez MISSIONS-CADRES au 04 50 36 70 97
 

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : ssdisfjtgq