Ecrit par : Bernard Béguin le 19/07/2013 - Lu : 953 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Le portage salarial pour sa reconversion professionnelle

Vous souhaitez une réorientation professionnelle car vous êtes au chômage et vous ne trouvez pas de poste adéquat ?

Ou vous voulez changer de métier car passé 40 ans vous ne vous plaisez plus dans votre activité ?

Avez-vous déjà pensé à changer d’abord de statut professionnel ?

Pour vous lancer comme indépendant, le portage salarial est la solution idéale car elle vous permet de tester votre nouveau projet professionnel en toute sécurité.

Envisager une reconversion professionnelle dans sa vie active reste un parcours du combattant en France. Passer d’un métier à un autre prend du temps et demande un investissement financier rarement compensé dans sa totalité par les différents organismes de prise en charge (Pôle emploi, Fongecif, Dif).

Et si c’était votre statut professionnel actuel qui ne convenait plus ?

Avant de changer radicalement de cap professionnel, pourquoi ne pas lever les freins existants aux conditions d’exercice de votre métier dans votre structure présente ou passée. Souvent, une seule partie des acquis, de l’expertise est exploitée en entreprise, alors que le champ de compétences du professionnel  est beaucoup plus vaste.

Pour y voir clair, un bilan de compétences

Que vous soyez au chômage ou en plein questionnement, c’est certainement le moment de faire un bilan de compétences avec un organisme agréé, accessible quel que soit votre statut de travailleur : salariés, fonctionnaires, indépendants.

Nathalie Dutartre en portage salarial chez MISSIONS-CADRES depuis deux ans a bénéficié d’un bilan de compétences en 2010 « à 40 ans j’étais fatiguée de jouer les communicantes en agence. Je pensais que je devais changer de métier. Le bilan de compétences et les entretiens que j’ai suivi ont révélé que c’étaient les conditions de travail en entreprise qui n’allaient pas. J’avais aussi envie de me lancer dans un nouveau métier : professeur de français langue étrangère. Au chômage en 2011, j’ai choisi de changer de statut et j’ai commencé à exercer comme conseil en communication en portage salarial. Je n’ai pas abandonné mon rêve de devenir prof. Maintenant que mon activité est stabilisée, je recherche une formation à distance pour passer mon diplôme. L’idée finale c’est de former les adultes à la fois au français et à la culture d’entreprise en France.»

Dans un second temps, il convient de bâtir son nouveau projet professionnel qui peut nécessiter une formation pour adultes.

Choisir le statut d’indépendant pour exercer pleinement son métier

Devenir indépendant est un changement de culture profond et demande à bâtir un projet professionnel solide : quelles compétences vendre, à qui, quelle valeur ajoutée, quels tarifs pratiquer, comment se lancer, quel statut choisir entre portage salarial, profession libérale, auto entrepreneuriat ou entreprise individuelle.

Le portage salarial, la carte de la sécurité pour son projet de reconversion professionnelle

Reconversion professionnelle réussieEn choisissant le portage salarial, le porteur de projet en reconversion professionnelle met toute les chances de son coté en sécurisant son parcours d’indépendant. Le portage salarial vous permet :

  • de tester votre projet sans craindre des charges fixes car comme le souligne Patrick AMAT : «  en portage salarial, je travaille : je paye ; je ne travaille pas : je ne paye pas » ;
  • de ne pas perdre du temps en gestion administrative car c’est la société de portage qui gère ce volet;
  • de n’avoir aucun problème de trésorerie : votre mission terminée, c’est votre société de portage qui vous paye vos honoraires de prestations et le client facturé paye la société de portage;
  • de bénéficier des avantages du régime du salariat;
  • de vous entourer d’une équipe de professionnels conseils en développement commercial.

Il vous reste à bien identifier votre fibre commerciale, car devenir son propre patron est très valorisant mais suppose de prospecter sa clientèle.

Une fois indépendant porté, les formations continues sont possibles

Les indépendants portés sont sous le régime du salariat. Ils cotisent au Droit Individuel de Formation. En fonction du temps d’activité en portage salarial, ils ont droit à des heures de formation.

Une étude gratuite de votre projet professionnel avec MISSIONS-CADRES

Vous avez un projet de reconversion professionnelle ? Parlons-en au 04 50 36 70 97

Photo vignette : © chany167-Fotolia.com

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : 3rfrrg9hsq