Ecrit par : Bernard Béguin le 16/03/2014 - Lu : 745 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Le retard de paiement, un risque pour les auto-entrepreneurs

Le cabinet Altarès a créé un observatoire des comportements de paiement. Son dernier rapport trimestriel révèle que 58 % des entreprises françaises cumulent en moyenne 12 jours de retard de paiement. Ce retard demande souvent des relances et peut fragiliser la trésorerie ou la régularité des revenus des auto-entrepreneurs, des professions libérales et des petites entreprises. Le portage salarial est la solution pour gérer les aléas de la facturation.

Quels clients payent en temps et en heure ?

Ce sont les plus petites entreprises qui sont les meilleures élèves (43,3 %) et qui respectent le mieux les délais de paiement. Côté grandes entreprises et entreprises de taille intermédiaire, les scores diminuent nettement avec respectivement 7,9 % et 7,7 % de bons payeurs à échéance ! La moyenne de retard est de  12 jours mais encore 5 % d’entreprises payent leurs facture avec plus d’un mois de retard.

Les disparités se retrouvent également à l’échelon territorial. La région parisienne concentre le plus grand nombre de retards avec près de 78 % d’entreprises qui ne respectent pas les délais. Parmi les bons élèves, la Bourgogne, la Bretagne ou encore l’Auvergne se distinguent.

Des disparités aussi en fonction des secteurs d’activités

Les prestataires de services indépendants seront payés plus rapidement par les entreprises du BTP, l’Agriculture ou encore le commerce. Par contre, dans les domaines de l’information et de la communication, seules 24,2 % des sociétés respectent les délais, 28 % dans le secteur de la finance et de l’assurance, 25,9 % dans le secteur des services aux entreprises. Le transport et la logistique est la lanterne rouge avec seulement 19,2 % d’entreprises qui payent les factures en temps et en heure.

Comment gérer les aléas de la facturation ?

Si vous êtes indépendants ou auto-entrepreneurs, le retard de paiement peut-être un vrai risque d’instabilité pour votre activité ou projet d’entreprise. Sans compter, que les relances et le suivi des paiements vous incombent et viennent grignoter encore une partie de votre temps de travail opérationnel.

Peu de chances donc d’échapper à ces aléas, à moins de se constituer une trésorerie suffisante pour voir venir.

Sécuriser le paiement de vos honoraires avec le portage salarial

En choisissant le portage salarial, les prestataires de services en free lance sécurisent de manière générale leur projet d’entreprise ou d’activité et gagnent en moyenne 20 % de temps effectif pour se concentrer sur leur cœur de métier.

Avec MISSIONS-CADRES, le portage salarial devient un vrai « parapluie » contre ce type de problème. Vous réalisez votre mission en portage salarial.

Votre mission entièrement réglée dès le début du mois suivant

En fin de mois, vous déclarez votre décompte d’heures comme un consultant et vous envoyez votre facture honoraires à MISSIONS-CADRES. En début de mois, vous êtes rémunérés en totalité et en toute transparence. C’est MISSIONS-CADRES qui se charge de la réception du paiement de votre client final et des relances éventuelles en cas de retard. De quoi se libérer l’esprit !

Dès lors, vous pouvez gérer vos rentrées financières de manière régulière et sécurisée.


> Pour connaître votre rémunération sur une mission type en portage salarial, retrouvez notre simulateur sur le site missions-cadres.fr


> En savoir plus sur le rapport de l’observatoire des comportements de paiement d’Altarès : Consultez l’étude complète sur www.altares.fr.


Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : tmnkne2795