Ecrit par : Bernard Béguin le 13/09/2013 - Lu : 230 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Les exigences du métier de coach porté

Coaching

Le coaching professionnel se généralise dans les entreprises et les organisations.

Pour sécuriser une étape déterminante dans leur stratégie RH, les entreprises ont affiné leurs exigences. Les instances représentatives du coaching ont quand à elle institutionnalisé la pratique.

N'est pas coach free-lance ou porté qui veut…

Le coaching séduit les entreprises…

Nationales ou multinationales, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à faire appel à du coaching pour leurs cadres. Elles disposent de leur propre référentiel de coachs free lance ou en portage salarial en fonction des problématiques à traiter.

Selon l'étude réalisée par SFCoach, elles sont 78% à faire appel à un coach indépendant ou en portage pour le développement du leadership, 71% pour un développement de carrière ou un changement de poste, 69% pour améliorer le fonctionnement des équipes, 67% pour mieux communiquer et 40% pour accompagner les mutations de l'entreprise (fusion, acquisition).

Ce sont les secteurs des services/télécom (54%), de la banque-assurance (31%) et de l'industrie (41%) qui font le plus appel au coaching, suivies de près par les administrations et les collectivités. En deux ans, le service public a largement rattrapé son retard avec une augmentation de 60% de prestations en coaching.

…Mais elles exigent sérieux et déontologie

Pour la SF Coach « Le coaching professionnel est l'accompagnement de personnes ou d'équipes pour le développement de leurs potentiels et de leurs savoir-faire dans le cadre d'objectifs professionnels. »

La pratique obéit à des règles de procédures strictes dont la signature d'un contrat de prestations entre le salarié, le DRH et le coach. Il définit les objectifs quantifiables du coaching, les aspects matériels et un cadre de bienveillance (restitution, confidentialité…)

L'intervenant coach n'est ni un consultant, ni un formateur, ni un psychothérapeute, ni un tuteur. La valeur ajoutée du coach est de faire prendre conscience au coaché ses ressources personnelles et de l'aider à identifier et à lever les freins à son développement.

La SF coach a réalisé un référentiel métier très complet qui donne une vision globale des 7 compétences et attitudes que doit développer tout coach professionnel. Vous voulez devenir coach en portage salarial ? Ce document vous aidera à affiner votre projet de reconversion professionnelle. A télécharger sur www. sfcoach.org

Se faire accréditer, un plus

Les fédérations du coaching proposent des accréditations reconnues par les entreprises et qui s'appuient sur des pré-requis comme une expérience du monde de l'entreprise, des cursus dans les sciences sociales et humaines, un travail personnel et sur soi (un coach est lui-même coaché) et avoir suivi des formations spécifiques au coaching ou à la relation d'aide et d'accompagnement.

Pour en savoir plus, téléchargez la déclaration commune des trois organisations de coaching sur www.coach-pro.org et le code de déontologie de SFCoach sur www.sfcoach.org.

Où se former ?

  • S'il existe pléthore de formations privées de très bonne qualité ou qui laissent à désirer, plusieurs universités proposent également un cursus lié au coaching :
  • Diplôme d'Etudes supérieures d'Université DESU, Paris II, Paris VII et Paris X
  • Master, Aix-Marseille
  • DU de coaching de l'IAE de Toulouse,
  • DU coach en entreprise, Lyon III
  • Du coach professionnel, pratiques de l'accompagnement à l'Université Catholique de l'Ouest (Angers et Paris).

Vous êtes coach en portage salarial ou vous souhaitez le devenir ?

Vous voulez réagir ou poster votre témoignage de coach porté ou peut-être de coaché ?  Nous attendons votre billet !
 

   

Ecrire un commentaire :

Pseudo (pseudo@mots-clés)

E-mail (non publié)

Site Internet (inutile si le champ Pseudo n'est pas correctement rempli)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Combien font 15 moins 5