Ecrit par : Sylvie D. le 02/06/2014 - Lu : 1 071 fois - Commentaire : 1
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Madame est en portage salarial, Monsieur en auto-entreprise

Malgré les nouvelles lois qui vont faire basculer le statut de l’auto-entreprise vers celui de la micro-entreprise d’ici 2015 (avec son lot de surprises et nouvelles obligations, à suivre de prés), plus d’une création sur deux est une demande de création d’auto-entreprise en 2014 (50,8 % de créations enregistrées, Insee avril 2014).

Mais au fait, comment cela se passe-t-il au quotidien ?

Madame en portage salarial chez MISSIONS-CADRES (Sylvie D.) et en couple avec Monsieur en auto-entreprise depuis peu, témoigne…
qu’elle dort un peu moins bien !

Auto-entreprise ou portage salarial : quel statut rapporte le plus ?« Dans ma vie, tout allait pour le mieux tant que je suivais mes préceptes pour ma réussite professionnelle comme consultante en portage salarial ! Mon couple allait très bien, je dormais bien… Un jour, il a décidé de se lancer dans sa nouvelle carrière professionnelle parallèlement à ses missions en intérim… en auto-entrepreneur, avec le rêve de créer plus tard une SARL, voir une SA, quand le succès sera là.

J’ai bien tenté de partager mes préceptes de vie professionnelle en portage salarial depuis plusieurs années pour le mettre en garde. Mais calculatrice à la main, Monsieur croit à la toute puissance des chiffres, aux frais de gestion, aux calculs de prestations, aux projections de rentabilité et à beaucoup d’autres choses encore !

Le risque professionnel inutile tu éviteras !

C’est sûr je ne suis pas une femme qui aime gérer les aléas et encore moins quand ils touchent à mon gagne-pain… Si j’ai choisi le portage salarial, c’est pour quatre bonnes  raisons :

  1. Je suis sous le régime du salariat qui me protège,
  2. Je ne gère ni l’administration, ni la fiscalité de mon activité professionnelle car ce n’est pas mon métier,
  3. Je travaille, je paye ; je ne travaille pas, je ne paye pas, ni maintenant, ni dans deux ans !
  4. J’ai travaillé dans le mois ? Pas de soucis, je touche ma rémunération dès la fin du mois par ma société de portage qui facture directement au client. Aucun problème de trésorerie.

En somme, j’utilise ma journée à prospecter, à travailler et mes nuits à dormir.

Le métier dans lequel tu es compétente tu exerceras !

Je suis consultante en communication en portage salarial. C’est mon métier depuis 20 ans. Je ne suis pas fiscaliste, je ne suis pas secrétaire, ni juriste et encore moins standardiste. Donc je me consacre à la veille de ma profession et au développement de ma clientèle. La gestion de mon activité, je la confie à ceux dont c’est le métier.

La stratégie gagnante tu garderas !

Ça marchait mon affaire de portage salarial ! Je m’y retrouvais : le facteur temps, le facteur avance de trésorerie, l’accompagnement commercial, le réseau de prestataires en portage de MISSIONS-CADRES sont autant d’indicateurs que je sais chiffrer calculatrice en main moi aussi !

Enfin ça, c’était avant !...

Parce que Monsieur dans son élan de nouveau chef d’entreprise a franchi le pas ! Auto-entrepreneur depuis début mai 2014… Avec un bon métier en mains qu’il exerce avec talent ! Sauf que le reste le dépasse un peu… beaucoup !  Du coup :

Ses risques professionnels tu géreras !

Responsabilité civile et professionnelle… formation… devis de prestations avec les bonnes clauses pour être payé en temps et en heure (enfin à 30 jours fin de mois si tout va bien), assurance véhicule professionnel… Veille de l’évolution du statut dans les prochains mois… Ouverture d’un compte pour virer les 24,6 % dus à l’URSSAF chaque trimestre et veille qu’il n’y touche pas !

secrétaire polyvalente en portage salarialTrois métiers inconnus de toi, tu feras

Ok pour la communication et le marketing et la recherche clientèle. C’est mon job ! Mais en plus, je suis standardiste maintenant. Le téléphone sonne en moyenne six fois par jour pour Monsieur V, hors clientèle, il démarre tout juste ! Assurances, pubs en tout genre, régime de retraite, de prévoyance, de protection de ses salariés même si cela fait dix fois que je mentionne qu’il n’a pas de salariés.

Je suis secrétaire aussi ! Courriers administratif. Régime des indépendants qui demandent des cotisations. Comme je n’y comprends rien, forcément j’appelle. Et là surprise «  pour le moment votre conjoint reste à la sécu. Une étude d’activités sera réalisée sous trois ans et s’il a travaillé moins de 1200 heures en tant que salarié (soit un temps plein), il basculera automatiquement chez nous… ». Euh! Et puis le courrier sur la formation professionnelle.

Et enfin, je suis comptable à gérer les premières factures, les devis, bientôt les premières relances de paiement… Faut pas se leurrer, je vais y avoir droit !

Sa stratégie tu inventeras !

Mon problème, c’est que notre stratégie de vie commune, calculatrice en main… elle commence à prendre une petite claque. Parce que mes missions, la veille de mon métier, mes recherches clientèles, ma petite entreprise à moi, elle attend après mon temps… un temps précieux qui paye les factures, les vacances, EDF, les impôts et bien d’autres choses encore !

Chacun dans son pré et les vaches seront bien gardées !

Je crois bien que j’ai intérêt à prendre des parts dans une société de portage salarial, histoire de voir venir ou alors de lui présenter une secrétaire en portage salarial qui s’occupera de son auto-entreprise !

Moi, je vais juste reprendre ma vie de portage salarial comme avant. Parce qu’avant, c’était bien, simple, facile, cool, passionnant, autonome, sécurisé. Ça roulait quoi ! Finalement, ses 10 % pour gérer ses affaires, ça ne vaut pas le coup. Cela fait un mois que je calcule ! Toi, tes affaires d’auto-entrepreneur tu géreras, moi du portage salarial, je vivrai dans le calme et la sérénité. Chacun dans son pré et les vaches seront bien gardées ! »
 

1 commentaire :

Ecrit par Marine
Le 29/11/2015 à 15h09

Bonjour,
Conseil très judicieux ! Pour améliorer mon gain en tant qu’auto-entrepreneur, j’ai reçu l’aide de John≈ Gagnersonargent.fr. Je me facilite la tâche et je gagne du temps. En fait, c’est pour concilier vie de famille et boulot que je me suis mis à le faire.

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : nfkxq2juyw