Ecrit par : Bernard Béguin le 26/04/2018 - Lu : 42 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Le portage salarial est-il fait pour les femmes qui veulent entreprendre ?

En 2017, 40% des entreprises individuelles ont été créées par des femmes. Les chiffres de l’INSEE confirment une tendance de fond depuis 15 ans : les femmes conquièrent le monde de l’entrepreneuriat.

Et la génération des Millennials ne compte pas s’arrêter là. Plus de la moitié des femmes de 25-30 ans déclare avoir l’esprit d’entreprise. Elles se sentent prêtes à se lancer (Source OpinionWay).

Entre micro-entreprise et portage salarial, quel statut choisir pour vivre pleinement sa vie de femme entrepreneure tout en sécurisant sa vie privée et familiale ?

Femmes entrepreneures : des chiffres et des succès

Pour établir son baromètre 2017, Manageo a analysé les informations de 5,7 millions de TPE françaises. Il ressort de cette étude que les affaires des femmes sont moins risquées : leurs entreprises ont 38,5% de risques en moins de faire faillite que celles des hommes et 55% de risques en moins d’entrer en défaillance.

L’Insee et le Réseau Entreprendre précisent de leur coté, que les femmes qui entreprennent sont plus diplômées que les hommes (72% de bac + 5 à doctorat). On apprend également qu’un tiers des micro-entreprises dirigées par les femmes sont spécialisées dans le conseil aux entreprises.

Entreprendre au féminin : des freins aussi

Même l’entrepreneuriat féminin progresse, les freins restent une réalité pour celles qui veulent se lancer en solo. Ce sont surtout des ressentis qui freinent les femmes : la peur du risque ; la crainte de ne pas obtenir de financements alors que les banques et les associations d’aide aux porteuses de projet proposent des solutions d’accompagnement ; l’équilibre avec la vie familiale et/ou privée.

Les femmes entreprennent

Et si le portage salarial était le bon tremplin pour se lancer ?

Aujourd’hui, près de 70 000 freelances ont choisi le portage salarial pour exercer leur activité. Parmi ces entrepreneurs, on compte plus d’1/3 de femmes qui exercent dans les domaines du conseil, de la formation, de la traduction ou encore de l’interprétation. Chez MISSIONS-CADRES, elles sont 36% de portées.
Les freelances portées optent majoritairement pour le portage salarial plutôt que pour la micro-entreprise en raison de la souplesse et de la sécurité du statut. Le portage salarial est un bon tremplin pour lancer son activité dans le secteur de la prestation intellectuelle. Il permet de tester un projet d’entreprise à son rythme, en proposant ses compétences sous forme de missions. Le portage salarial, c’est aussi pour les femmes le choix de travailler à mi-temps ou à plein temps en fonction des priorités familiales ou tout simplement des choix de vie.

Aucun investissement n’est nécessaire et aucune trésorerie n’est à prévoir pour l’activité, dans la mesure où la consultante portée est rémunérée mensuellement en fonction du CA réalisé et redevable de cotisations que si elle a réalisé une mission.

La femme qui entreprend en portage salarial a les mêmes droits sociaux que les salariés. Elle est donc bien mieux couverte qu’avec un statut de micro-entreprise : assurance maladie, vieillesse, accident, droit au chômage, retraite et retraite complémentaire, …

Enfin, elle est soutenue et accompagnée dans la création de son activité par une équipe de professionnels qui prennent en charge son administration, soit un gain d’environ 25% du temps de travail au profit de la recherche de clientèle et de l’exercice de son cœur de métier. Elle n’est pas isolée : elle dispose du réseau de sa société de portage salarial et peut rencontrer et échanger avec d’autres femmes portées.

Franchir le pas et devenir consultante en portage salarial

Vous avez une mission, un client potentiel est intéressé par vos compétences ? Vous pouvez disposer d’un statut en portage salarial en 72h. Et démarrer votre activité !


Pour en savoir plus, contactez MISSIONS-CADRES au 04 50 36 70 97 pour un conseil gratuit et personnalisé.


Illustration : © contrastwerkstatt - Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : idxwh6fwyj