Ecrit par : Bernard Béguin le 28/03/2017 - Lu : 261 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Le portage salarial, la solution après un dépôt de bilan

Chaque année, on compte près de 60 000 faillites d’entreprises en France. Ce sont ainsi plus de 50 000 micro-entreprises et environ 4 000 PME qui se retrouvent en défaillance avec au bout du tunnel, soit un plan de redressement ou une cessation d’activité.

Si les salariés sont plutôt bien protégés en cas de licenciement économique, les chefs d’entreprises, eux, sont le plus souvent seuls face à l’échec. Comment rebondir ?

Le portage salarial peut-être une solution avantageuse pour continuer une activité et se constituer des droits et une rémunération (retraite, assurance maladie, pôle emploi dans certains cas).

Ces anciens chefs d’entreprise qui choisissent le portage salarial

Portage salarial : la bouée de sauvetage

MISSIONS-CADRES accueille régulièrement d’anciens dirigeants ou indépendants en profession libérale qui ont du mettre la clé sous la porte, la plupart du temps pour des problèmes de trésorerie liés à une baisse du CA. Parmi eux, certains ont envisagé le portage salarial comme une période de transition avant de reprendre une affaire, d’autres exercent en portage depuis des années et n’ont pas l’intention de retourner vers un autre statut.

Pour Véronique L, ancienne dirigeante d’une agence de communication « Le portage salarial a été à un moment une planche de salut pour continuer à travailler. J’ai ouvert mon agence très jeune, dès la fin de mes études en graphisme. En 30 ans d’activité, plus de 40 salariés ont fait une partie de leur carrière à mes côtés. Dans les années 2000, j’ai du faire face à un premier cap très difficile : évolution vers la PAO, défaut de paiement de deux très gros clients. J’ai pu négocier au Tribunal un plan de redressement. La période de probation a duré jusqu’en 2011 avec de gros sacrifices puisque j’ai du me défaire d’une partie de mon équipe.

Pendant 10 ans, nous avons travaillé dur pour apurer les comptes, rebondir et avoir de nouveaux marchés. Le plus dur dans cette histoire, c’est que j’ai du mettre la clé sous la porte non pas faute de clients, mais pour des questions de trésorerie car, à un moment, les banques décident d’arrêter de vous aider même si vous avez près de 300 000 euros de commande. La crise est intervenue à quelques semaines de la fin du plan de redressement.

Comment faire face ? Comment rebondir et continuer ? Je me suis tournée vers le portage salarial et j’ai eu l’occasion de gagner un appel d’offres en étant portée par MISSIONS-CADRES. Cette période m’a permis de générer des revenus réguliers, de régler progressivement les longues et pénibles démarches de la cessation d’activité et de pouvoir acquérir des droits sociaux dont Pôle Emploi et l’assurance maladie ».

A l’instar de ce témoignage, d’anciens indépendants en profession libérale se sont tournés vers le portage pour définitivement tourner le dos aux nombreuses contraintes fiscales de leur ancien statut et sont à nos cotés depuis 10 ans.

Les 5 avantages du portage salarial pour le chef d’entreprise en faillite

Le portage salarial est adapté aux professions intellectuelles et cumule beaucoup d’avantages, quelques fois totalement nouveaux, pour l’ancien dirigeant.

Garder ses clients

La plupart des chefs d’entreprise ont un réseau de clients qui souhaitent poursuivre leur collaboration. Le portage salarial le permet car c’est un statut qui conjugue à la fois l’autonomie de l’indépendant et la protection du régime du salariat. L’ancien dirigeant garde la maîtrise de sa clientèle et définit lui-même le prix de ses prestations. Contrairement à la micro-entreprise, il n’est pas soumis à un plafonnement de son CA.

Se libérer des contraintes administratives et fiscales

La mission d’une société de portage salarial est de prendre en charge tout le suivi administratif, fiscal et comptable de l’activité du porté. Plus de stress et de temps perdu à gérer l’URSSAF, le RSI, etc.

Se dédier entièrement à son cœur de métier

Grâce à un accompagnement personnalisé à tous les stades de l’activité, l’ancien chef d’entreprise peut se consacrer exclusivement à ses prestations et à la recherche d’une nouvelle clientèle. Il peut répondre à des appels d’offres via MISSIONS-CADRES et faire appel à des sous-traitants internes ou externes pour réaliser des projets d’envergure.

Avoir une rémunération régulière ouvrant droit au régime social des salariés

Chez MISSIONS-CADRES, c’est certainement le plus grand confort pour un ancien chef d’entreprise : une rémunération mensuelle en fonction des missions sans attendre la facturation du client final (client français), de nouveaux droits : une assurance responsabilité civile professionnelle, la sécurité sociale du salarié, des cotisations retraites plus avantageuses, le droit à Pôle Emploi sous certaines conditions et un accompagnement personnalisé à chaque stade de l’activité.

Prendre le temps de tester son nouveau projet

Le portage salarial permet aussi de tester un nouveau concept de prestation, un projet novateur, sans prendre les risques inhérents à la création d’une entreprise. Le chef d’entreprise peut ainsi construire son projet, tester son marché en toute sécurité et prendre le temps de la décision.

Pour comprendre le principe du portage salarial : www.missions-cadres.com/guide-portage-salarial.html

60 000 rebonds, l’association qui aide à franchir le cap de la faillite

Il n’existe pas de structure institutionnelle dédiée à l’accompagnement des chefs d’entreprise en faillite, alors que la cessation d’activité est vécue comme un traumatisme grave à la fois psychologique, professionnel et financier.

Philippe Rambaud, un ancien chef d’entreprise passé par l’épreuve de la faillite a décide de créer l’association 60 000 rebonds en 2012 pour aider les ex entrepreneurs à franchir ce cap et à se lancer dans un nouveau projet.

« Nous nous sommes aperçus qu'il existait de nombreux dispositifs d'aide à la création, à la reprise ou à la cession d'entreprise mais qu'il y avait un trou dans la raquette : l'accompagnement post-faillite », analyse Guillaume Mulliez, président national de 60 000 Rebonds.

L’association propose du coaching et des formations pour avancer et se remettre en selle. Elle dispose de plusieurs antennes en France.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site 60000rebonds.com

Téléphone : + 33 (0) 7 85 03 52 22

Contactez MISSIONS-CADRES pour un entretien confidentiel

Vous souhaitez avoir un entretien personnalisé sur l’apport du portage salarial dans votre situation ? Contactez MISSIONS-CADRES au + 33 (0) 450 36 70 97


ZOOM DÉFAILLANCES D’ENTREPRISE

Retrouvez les principales causes internes et externes des défaillances d’entreprise présentées de manière synthétique et sous forme de tableau sur le site : www.redressement-liquidationjudiciaire.com


Illustration : © BillionPhotos.com & Andrey Kuzmin - Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : 2szr2cnkyy