Ecrit par : Bernard Béguin le 30/09/2013 - Lu : 934 fois - Commentaire : 1
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Le portage salarial, un statut adapté aux besoins des créatifs indépendants

Consultant en communication et en développement d’images de marque, Christophe Porlier a testé tous les statuts professionnels en 20 ans - du dirigeant d’entreprise, au salarié en passant par le statut indépendant.

Depuis 2005, il a choisi le portage salarial pour vivre pleinement ses missions d’indépendant.

Quels sont les avantages et inconvénients des statuts professionnels que vous avez testés en 20 ans de carrière comme consultant en communication ?

« Après un parcours varié dans différentes sociétés spécialisées dans les arts graphiques, en 1992, par esprit d’indépendance, j’ai créé ma propre entreprise de communication sous statut EURL. L’expérience a été très formatrice mais, avec plus de 40% de mon temps passé à la gestion et au développement commercial, la direction d’entreprise m’éloignait trop de mon cœur de métier. Je suis technicien et créatif dans l’âme, je participais donc à la « production » et je manquais de temps pour assurer la veille technologique indispensable au suivi de l’évolution de mon secteur d’activité.

En 1997, j’ai cherché à retrouver un certain « confort professionnel » mais on n’entendait pas encore parler du portage salarial qui en était alors à ses balbutiements en France. J’ai eu alors l’opportunité de revenir au statut salarié en rejoignant une start-up en communication où j’ai dirigé un studio graphique tout en travaillant sur les nouvelles technologies d’information et de communication (NTIC).

Après 7 ans dans cette entreprise, l’évolution de carrière ne correspondant plus à mes exigences, j’ai alors voulu reprendre mon indépendance en statut free lance ou en recréant une société. »

Pourquoi avez-vous choisi le portage salarial pour devenir consultant indépendant ?

« En 2005, le portage salarial était mieux connu et avait déjà bien fait ses preuves.

Ce statut d’indépendant sous régime du salariat m’a semblé être une bonne alternative pour tester, sans contrainte de gestion, mon nouveau projet professionnel. »

Avec le recul, le portage salarial est-il un statut adapté aux consultants et créatifs spécialisés en communication ?

« Oui, sans hésiter ! Aujourd’hui, je suis toujours consultant en portage salarial chez MISSIONS-CADRES car les avantages m’ont convaincu de garder ce statut.

En comparaison avec un statut free-lance, je bénéficie du confort du régime du salariat et je me suis débarrassé des contraintes administratives du chef d’entreprise. Tout cela en conservant mon autonomie et en récupérant du temps pour me consacrer aussi au développement de mon activité.

Alors pourquoi se compliquer la vie ?

Je consacre aujourd’hui 80% de mon temps à mes missions de consultant et les 20% restant à de la veille technologique dans le but de renouveler mon offre en fonction des contraintes de mes clients. »

Quels sont vos domaines de spécialités en tant que consultant en communication ?

« Pour résumer, je suis spécialisé dans le développement d’outils de communication internes et externes pour les PME-PMI (print et web).

Mes domaines d’expertise étant variés, mes missions sont très diversifiées : cela peut aller de la création de logo, de charte graphique, de sites web…  jusqu’au pilotage de projets complexes pour du développement sur mesure de portails d’information ou de gestion de bases de données documentaires. »

Quels conseils donnez-vous aux créatifs free-lance qui se lancent en portage salarial ?

« Tout créatif ou consultant spécialisé en communication se doit d’être force de propositions pour son client. Quelle que soit sa demande, il faut être capable de trouver une solution.

Cela nécessite de rester « à la page » de son métier mais également de savoir s’entourer de confrères et de partenaires fiables qui peuvent prendre en charge une partie de la mission afin d’assurer un service complet ou de vous aider en cas de surcharge. Dire non à un client sur une partie de ses besoins, c’est prendre le risque de le voir s’adresser à vos concurrents !

Ne vous isolez-pas, tissez votre réseau d’expertise et restez constamment en veille technologique ! »

Le portage salarial permet également cela grâce aux compétences auxquelles vous avez accès chez MISSIONS-CADRES.

Pour en savoir plus, lisez le guide du portage salarial sur www.missions-cadres.com

1 commentaire :

Depuis le régime de l'auto-entrepreneur de 2009, beaucoup de gens vont du portage salarial vers l'entreprise individuelle. C'est beaucoup plus économique et la gestion administrative est moins lourde.

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : p3x384mp9a