Ecrit par : Bernard Béguin le 04/11/2015 - Lu : 790 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Votre premier emploi ? Trouvez-le grâce au portage salarial

L’étude « Jeunes diplômés 2015 » réalisée par l’APEC pointe une dégradation de l’employabilité des diplômés bac + 5 et plus, notamment ceux issus des filières universitaires : 62% trouvent un emploi au bout d’un an avec des CDI plutôt destinés aux ingénieurs ou aux profils grandes écoles de commerce. Les rémunérations se dégradent elles aussi...

Et si le portage salarial était le tremplin pour trouver ou créer son emploi sans plus attendre ? Découvrez pourquoi il est un de vos atouts et porteur d’avenir.

Vous êtes 38% à vouloir devenir votre propre boss !

Utopie ou réalité quand on est jeune diplômé ? Non, face à la conjoncture, la mentalité évolue. Les CDI de papa ont fait leur temps et la crise est au rendez-vous. Selon l’Express, vous êtes 38% parmi les 15-25 ans à déclarer vouloir créer votre entreprise.

Envie d’autonomie, volonté de gérer son temps professionnel comme on l’entend, se créer son job... Autant de raisons invoquées qui en disent long sur la volonté de changer la donne.

Comment créer son emploi en portage salarial ?

Vous avez une profession intellectuelle quel que soit le domaine : diplômé en sciences humaines, en langues, ingénieur, RH, marketing, webmaster, graphiste... Devenez consultant en portage salarial c’est une solution facile à mettre en œuvre et sans risques administratifs ou fiscaux.

Pour Sidonie F, graphiste en portage salarial chez MISSIONS-CADRES depuis 1 an « Le portage salarial m’a permis de décoller professionnellement. Après mon diplôme, j’ai été engagée en CDD au smic dans une collectivité locale. Je n’avais pas envie de rester trop longtemps dans ce secteur d’activité car après c’est difficile d’en sortir.

Du coup, avec ma première expérience professionnelle et les contacts que j’avais générés, j’ai pu me lancer en portage salarial sans risques car si on ne travaille pas, on ne paye pas de charges. Et c’est compatible avec le chômage. Aujourd’hui, je me constitue ma clientèle et je gagne mieux ma vie. Oui, je bosse mais comme je veux, jusqu’à 2 heures du mat certains jours et pas du tout d’autres jours. C’est moi qui décide. »

Le portage salarial : simple et sans mauvaises surprises

Avec le portage salarial, vous démarchez vos futurs clients, vous avez votre propre nom commercial et vos clients vous appartiennent. Vous signez un contrat de portage avec la société de portage qui vous convient. Chez MISSIONS-CADRES, vous êtes rémunérés en toute transparence et vous êtes accompagnés par un conseiller personnel dans votre projet de A à Z.

Vous travaillez ? Vous payez vos charges. Vous ne travaillez pas ? Pas de frais fiscaux donc pas de lendemains sombres en cas de chute de chiffre d’affaires. Vous vous centrez sur votre cœur de métier sans avoir à gérer l’administratif. Liberté, autonomie, pas de subordination. Par contre, vous avez la sécurité du régime du salarié : assurances sociales, chômage, assurance vieillesse, sécu, 1% patronal...

Vous vous concentrez exclusivement sur votre démarche clientèle et sur votre mission en portage salarial. En somme, c’est le statut idéal pour tester son projet d’entreprise en solo.

Consultant porté, un tremplin à l’embauche aussi !

La prestation en portage salarial peut déboucher sur une embauche

Pour ceux qui souhaitent vraiment passer par une embauche, le portage salarial est aussi une carte à jouer face à l’employeur que l’on cible. La crainte de l’employeur c’est quoi ? Se planter sur un profil, prendre un risque qui l’engage, ne pas assumer les frais d’un salarié à long terme.

Le portage salarial vous permet de lever les freins à l’embauche auprès des entreprises visées en leur proposant une formule de travail qui ne leur fait prend aucun risque en gestion RH selon le principe de l’outsourcing.

En entretien, l’employeur est intéressé mais pas assez pour passer au CDD ou CDI ? Proposez-lui de vous prendre en mission sur plusieurs mois comme prestataire en portage salarial ! C’est un bon moyen pour décrocher au final un poste durable.

Jérémy G. en portage salarial chez MISSIONS-CADRES en 2013 l’a fait :

« Après des études supérieures en économie, j’ai galéré pendant plusieurs mois pour trouver mon premier emploi. Profil trop universitaire, peu de débouchés. Les entreprises étaient frileuses. Un copain qui avait fait des études de traduction m’a parlé de MISSIONS-CADRES. Je les ai rencontrés pour leur expliquer mon souci.

Ils m’ont aidé à définir mon offre de prestation de service en portage et à cibler des entreprises potentiellement intéressées par mon profil. J’ai décroché un rendez-vous avec un grand groupe qui avait besoin d’étoffer une équipe projet. Nous sommes partis sur la formule du portage salarial pendant un an. J’ai fait mes preuves car quand on est son propre boss, on n’a pas le droit à l’erreur. Et j’ai aussi laissé la porte ouverte à une vraie embauche. Après cela, pas de contacts pendant quatre mois. J’étais sur une autre mission en portage salarial de 3 semaines. Ils m’ont recontacté pour un poste… Et cela fait quelques mois que je suis embauché. »

Des questions sur le portage salarial ?

Vous voulez en savoir plus, testez votre employabilité et être accompagné dans votre projet d’entreprise, contactez MISSIONS-CADRES pour un entretien individuel gratuit et personnalisé sans engagement de votre part au 04 50 36 70 97.

Illustrations : © denisismagilov, JPC-PROD - Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : ejucvq2zy5