Ecrit par : Bernard Béguin le 21/04/2017 - Lu : 303 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Samia Klouche, superviseur professionnel en portage salarial

Coach senior et consultante à l’international chez MISSIONS-CADRES, Samia Klouche est une spécialiste de l’humain aux multiples compétences.

En 2009, elle passe un cap professionnel en se spécialisant dans la supervision après des années de coaching.

Superviseur généraliste certifié par l’IDSUP, elle nous livre son analyse sur la nécessité de la pratique et sur son approche du métier.

Du coaching à la supervision : quel a été votre cheminement ?

Samia Klouche :« À partir de 2009, j’ai reçu des demandes de supervisions de confrères et consœurs coachs. Je me suis sentie légitime de les accepter pour deux raisons : d’une part, j’ai un passé professionnel de psychanalyste et durant de nombreuses années, j’ai à ce titre animé des groupes d’analyse de pratiques professionnelles et des groupes Balint.

D’autre part, mes formations et mes années d’expérience me donnaient l’assise nécessaire pour prendre la posture de superviseur.

Au bout de quelques années, j’ai pris conscience qu’il me fallait aller plus loin dans ce nouveau métier. En 2016 j’ai repris le chemin des écoliers pour me former à la supervision. Aujourd’hui je suis “pleinement” superviseur professionnel, formée et certifiée par l’IDSUP. »

Pourquoi suivre une supervision ?

S.K. : « Être supervisé c’est s’interroger sur son professionnalisme et développer ses compétences. La supervision donne le temps et l’espace de s’interroger sur ses manques, ses zones d’ombres, sur ce qui n’a pas encore été réalisé professionnellement.

Enfin, elle donne la possibilité de voir sa manière de manager ses équipes, ses collaborateurs et sa vie professionnelle. La supervision est le lieu pour interroger ses résultats opérationnels, ses relationnels avec ses collaborateurs, ses clients, ses partenaires, sa hiérarchie….

La supervision permet d’améliorer sa pratique professionnelle. Elle amène à avoir conscience des relations créées dans son environnement. Elle donne la possibilité de suivre une formation continue. Elle offre l’espace pour échanger avec ses paires. Elle amène de nouvelles visions de son métier. Elle pousse à vérifier la bonne qualité de son geste professionnel et à faire réfléchir au type de professionnel que nous sommes.

Elle construit notre identité professionnelle que l’on soit junior ou sénior. Elle accompagne le développement de notre business. La supervision permet de s’interroger sur le type de clients que nous avons ou que nous souhaitons avoir. Elle amène à de nouveaux positionnements métiers. Elle prépare le professionnel à mettre en place des stratégies différentes et développe une vision adaptée aux contextes changeants…. »

A qui s’adresse la supervision ?

S.K. : « La supervision est aujourd’hui envisagée par des professionnels aussi variés que managers, notaires, consultants, formateurs, psychothérapeutes, médiateurs , avocats, juges et pourquoi pas des hommes politiques. Cela éviterait bien des dérives. Nous avons tous besoin de garde-fous !!

Tous ces professionnels peuvent être coachés et supervisés pour prendre du recul sur les postures qu’ils adoptent de façon automatique, systématique et ce quelque soit le contexte dans lequel ils évoluent. Tous ces professionnels doivent régulièrement prendre des décisions.

La supervision leur permet de poser des actions en portant une attention particulière à l’éthique et à la déontologie de leur métier. Le coach, le formateur, le dirigeant, le consultant, l’avocat, le notaire ou le médiateur, dans le cadre de sa supervision sera coaché pour entre autre développer son activité et son chiffre d’affaire, mais également s’interroger sur le sens politique et social de son métier et la façon dont il l’exerce.

Une supervision pour managers et dirigeants

Certains dirigeants sont en processus de coaching individuel. D’autres participent au coaching de leurs équipes. Et c’est déjà une excellente démarche.

Pourtant, il faudra faire un pas de plus, pour devenir des leaders dignes de ce nom, en passant par la supervision. Les simples managers comme les grands PDG ont besoin d’un lieu où interroger leurs pratiques professionnelles au-delà du simple coaching de dirigeants. Un lieu où revoir leur rapport à l’éthique et aux règles de déontologie.

Trouver un espace de ressourcement où en toute sécurité, ils vont pouvoir vérifier, contrôler leur “véritable” niveau de leadership. Un temps de formation continue qui de nos jours est indispensable dans un monde en mutation quasi constant.

La supervision leur permettra également de mesurer leur niveau d’humilité. Ils pourront s’interroger sur la manière qu’ils ont de se faire respecter et de respecter les autres. Un espace pour réfléchir au niveau d’exigence qu’ils attendent d’eux-mêmes et de leurs N-1. Un temps pour apprendre ou réapprendre comment devenir “un vrai leader” apprécié, reconnu, aimé de la majorité des collaborateurs de l’entreprise qu’ils dirigent. Développer ses stratégies, clarifier ses engagements et en parler à un professionnel de la supervision didactique et de pratique professionnelle est un vrai plus pour un dirigeant de qualité. »

Quelle est votre approche de la supervision ?

S.K. : « Elle est humaniste et systémique. La supervision de groupe laisse une large place au co-développement, à l’intelligence collective, émotionnelle ainsi qu’à la co- responsabilité individuelle et de groupe.

Le professionnel supervisé, présente un cas client qu’il rencontre dans sa pratique. Il peut s’agir d’une interrogation, d’un blocage, d’une nouvelle piste à expérimenter...

L’utilisation de la vidéo est au centre de la supervision et présente dans plusieurs séquences de son processus.

Le cas du professionnel est traité en supervision par un des coachs en supervision. Ce dernier reçoit feedback et feed forward de tous les participants et du superviseur. Un premier débriefing à lieu à chaud juste après la cession de coaching. Un autre débriefing à froid à la cession suivante. Les rencontres se font soit en individuel ou en groupe de 8 à 10 personnes où chaque professionnel expose son cas client à propos duquel il souhaite avoir une supervision.

Chacun prépare la rencontre de supervision en formulant la difficulté qu'il rencontre ou la question qu’il se pose avant la cession qu’elle soit individuelle ou de groupe.

Mes propositions de supervision

Supervision individuelle, de groupe métiers et de groupes métiers mixtes.

Les ateliers de supervision s’adressent aux coachs, consultants, managers, DRH ou autres professionnels de l’accompagnement comme les médiateurs, avocats, notaires, psychologues, psychothérapeutes...

L’objectif des groupes de supervisions mixtes est d’enrichir les individus des cadres de références des métiers autres que ceux qu’ils pratiquent. C’est une façon d’élargir les champs de chacun.

Différents groupes de supervision sont possibles :

  • Groupes de coachs internes, externes, et RH
  • Groupes mixtes de coachs internes, externes, et managers.
  • Groupes de supervisions métiers coachs, psychothérapeutes, managers...
  • Groupe didactiques de supervision et de coaching

Groupe d’approfondissement thématique et supervision ».


Les 8 particularités des supervisions de Samia Klouche

  1. L’usage de la vidéo en groupe et en individuel pour faire un premier débriefing à chaud puis à la séance suivante, un débriefing à froid.
  2. Un travail sur la prise de conscience, le ressenti, la communication et les émotions.
  3. L’intelligence collective comme modèle d’apprentissage.
  4. Décryptage psychanalytique et corporel
  5. La dimension spirituelle, de sens et de conscience
  6. Le corps en statique ou en dynamique participe au processus de supervision
  7. La psychogénéalogie et les techniques de constellations familiales
  8. La systémie taoïste

contact@samiaklouche.com

Tel : 06 65 26 01 99

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : c846f323np