Ecrit par : Rachel Paluszak, Directrice M-C le 15/07/2019 - Lu : 43 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Le portage salarial, c’est aussi le statut des jeunes qui veulent entreprendre !

Le dernier sondage réalisé en 2019 par l’association MOOVJEE spécialisée dans l’accompagnement des jeunes qui veulent entreprendre en partenariat avec Opinion Way et le CIC est formel : 45% des lycéens et étudiants veulent créer ou reprendre une entreprise à court ou moyen terme !

Pour lever les freins comme le manque d’expérience ou l’accompagnement à la création d’entreprise, il suffit d’opter pour le portage salarial pour passer de l’idée au mode projet, sans risques et avec tout le soutien d’une équipe d’experts dédiés.

Un virage à prendre dès les études supérieures pour certains profils en saisissant l’opportunité d’une première mission plutôt qu’un job mal payé !

Les atouts des jeunes vus par les jeunes pour entreprendre !

Selon l’étude MOOVJEE, lycéens professionnels et étudiants déclarent avoir plusieurs atouts pour entreprendre : capacité de travail (49%), autonomie (38%), enthousiasme (37%), sens de l’innovation (33%) et soutien des proches (31%).

Quels sont leurs freins ?

En premier lieu, ils déclarent être mal informés sur la création d’entreprise. Parmi les freins les plus importants, 69% citent les moyens financiers et 48% le manque d’expérience. Ils ont également le sentiment de ne pas avoir la confiance du marché (13%) et donc de ne pas pouvoir être soutenu par le milieu économique.

Jeunes entrepreneurs en portage salarial

Le portage salarial pour faire sauter les freins à l’envie d’entreprendre

On le sait, dans le monde du travail, c’est la capacité de saisir des occasions qui fait la différence ! Vous avez un contact avec une entreprise, une institution ? Pourquoi hésiter plus longtemps avant de proposer vos compétences pour une mission en tant que jeune indépendant en portage salarial et enrichir ainsi votre CV ?

Allons plus loin encore, vous avez un projet dans le domaine des prestations dites intellectuelles (informatique, web, applications Smartphone, logiciels, infographisme, motion design, logistique, marketing, …), vous pouvez tester sans risques votre projet d’entreprise ou votre future start-up en choisissant le statut du portage salarial !

Le portage salarial, c’est quoi ?

Le portage salarial est un statut juridique qui permet à n’importe quel jeune indépendant de travailler par mission sous 24h pour un client dans le domaine des prestations de services.

Le statut cumule tous les avantages de l’autonomie (vous fixez vos tarifs, vous décidez de votre planning de travail) et de la sécurité du salarié (vous avez les mêmes droits sociaux qu’un salarié, vous êtes donc bien protégé).

Le portage salarial est flexible et c’est à chacun de décider combien de temps il souhaite travailler de cette manière : la durée de mission peut varier de quelques jours à plusieurs mois.

Le portage salarial, ça fonctionne comment ?

Un jeune entrepreneur porté qui a trouvé un client pour une mission choisit d’être hébergé par une société de portage salarial qui l’accompagne à tous les stades de son projet. C’est la société qui gère tous ses documents administratifs, sa fiscalité, ses cotisations obligatoires, moyennant un taux de gestion.

Au moment où le contrat de prestation doit être signé avec le client, le jeune consultant porté est signataire, sa société de portage également. Le jeune entrepreneur porté réalise sa mission et ce n’est qu’au moment de facturer que sa société de portage le fait pour lui après son feu vert.

Les 3 difficultés évitées avec le statut du portage

  • Zéro risques financiers: le portage salarial est un statut qui permet au jeune entrepreneur de tester son projet ou au jeune de réaliser une mission d’indépendant sans prendre le risque de monter une société ou une micro-entreprise. Le principe est simple : vous avezune mission, vous payez des cotisations et un taux de gestion à la société de portage salarial sur votre chiffre d’affaires. A la fin de la mission, vous recevez un bulletin de rémunération et vous êtes payé dans certaines conditions avant que le client final ne règle la facture.
  • Des compétences valorisées : les juniors en portage salarial ont moins de trois ans d’expérience et ont un profil post bac (BTS/DUT, université ou grande école). Proposer ses services sous le statut du portage salarial aux entreprises est un gage de qualité car elles connaissent le sérieux et la valeur ajoutée des indépendants portés.
  • L’aide de sa société de portage : être hébergé par une société de portage salarial, c’est être soutenu par une équipe d’experts à tous les stades du projet : de la commercialisation de sa prestation à la gestion administrative du quotidien. C’est aussi faire partie d’un réseau de professionnels en lien et bénéficier des outils de marketing de sa société de portage.

Plutôt qu’un job, des missions par portage salarial quand on est étudiant !

Pourquoi chercher un job en deçà des compétences déjà acquises dans son cursus alors que l’opportunité de réaliser une mission pour un client est possible sous 24h avec le statut du portage salarial ?

Beaucoup de sociétés sont intéressées par les compétences des étudiants dès leur seconde année. Le top 5 des profils : les étudiants en informatique, les futurs développeurs web, les jeunes graphistes, les étudiants en langue pour des missions de traduction, les jeunes en école d’ingénieur pour réaliser des études techniques.

La négociation d’une mission s’avère bien plus avantageuse qu’un job d’étudiant et c’est aussi un atout de plus dans son cursus d’études.


Pour en savoir plus, contactez MISSIONS-CADRES au 04 50 36 70 97 !


Sources : moovjee.fr

Illustrations : © Tierney & s4svisuals, Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : r3bzukvaaf

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées (utilisées) dans le cadre d'échanges concernant les sujets abordés sur ce blog. J'ai noté que mon adresse mail n'était pas publiée.

Pour connaître et exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité et notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.