Ecrit par : Bernard Béguin le 16/01/2018 - Lu : 672 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Anne Duhautbout, coach consultante formatrice portée en gestion du temps, du stress et qualité relationnelle

Anne Duhautbout, coach, consultante et formatrice en portage salarial consacre depuis près de 25 ans ses recherches à la manière d’apprivoiser son temps, son stress et sa qualité relationnelle.

Auteure de plusieurs ouvrages, elle intervient auprès d’entreprises ou de particuliers pour contribuer au développement de ces compétences clés des hommes et des femmes qu’elle accompagne.

Interview d’une curieuse des relations humaines, tournée vers des solutions concrètes pour restaurer notre équilibre indispensable à notre autonomie et notre créativité.

MC : D’où vient votre attrait pour la formation et le coaching?

Anne Duhautbout : « Je suis issue du milieu hospitalier. Mon père était directeur d’hôpital et ma mère infirmière. Très tôt, mon rapport à la santé, au mieux-être et à la relation à l’autre a été déterminant dans le choix de mes futures activités. Les questions que je me posais alors continuent à nourrir mes recherches d’aujourd’hui. Quel soutien apporter à l’autre pour qu’il gagne en autonomie ? Comment développer la qualité de la relation à soi et aux autres ? Comment cultiver cet équilibre corps/esprit nécessaire au bien-être et apprivoiser le stress et le temps ?

Ma curiosité des êtres, des cultures et des pays a influencé mes premiers choix professionnels. Je suis de formation initiale linguistique, commerciale, complétée par une formation en management, communication et marketing. J’ai d’abord exercé en entreprise dans le secteur industriel chez Thyssen Ascenseurs, puis en tant que responsable formation et consultante interne dans le secteur de la restauration chez Eliance.

Après 12 ans salariée en entreprise et suite à la naissance de mes enfants, j’ai éprouvé le besoin d’une mise à plat pour me centrer sur une nouvelle activité plus en relation avec mes besoins et mes grands centres d’intérêt. J’avais envie de continuer à transmettre en tant que coach, formatrice et consultante indépendante. Je voulais co-construire avec les groupes et les individus un accompagnement au service du développement de leurs compétences. Mon souhait était de proposer des programmes de formation et de coaching pour les aider à mieux communiquer, à mieux manager, à approfondir la connaissance d’eux-mêmes pour éviter les pièges du temps et du stress et pour gagner en autonomie et en énergie créative tant sur le plan professionnel que personnel.

Mon premier partenariat est le fruit d’une belle rencontre avec un des directeurs de la CEGOS. Je travaille régulièrement avec cet organisme de formation depuis près de 20ans maintenant.Je propose aussi une offre de formations et d’accompagnements diversifiés aux structures professionnelles et aux particuliers. »

MC : Pourquoi vous être spécialisée en gestion du temps, du stress et en qualité relationnelle ?

AD : « Mon attrait pour ces thématiques vient d’un questionnement profond : pourquoi dans certaines situations, la communication est-elle fluide entre les personnes ? Pourquoi dans d’autres situations, la communication se désinstalle ? D’où vient la qualité de l’interaction entre les individus ?

La culture de l’équilibre personnel est un pré-requis pour favoriser l’équilibre collectif et la fluidité de la communication. Au travers de mes nombreuses expériences, partages et rencontres, je me suis rendue compte qu’il existait trois facteurs essentiels et interdépendants qui influençaient cet équilibre : notre rapport au stress, et donc à notre équilibre émotionnel, notre relation au temps et notre manière d’entrer en relation avec nous-mêmes et les autres. Ces trois axes concernent tous les hommes et les femmes, quels que soient les origines, les milieux sociaux culturels et économiques.

Sous stress, une personne est dans l’incapacité d’écouter. Elle déploie des attitudes de protection : agressivité, évitement ou silence. Quand il y a trop de pression et de changements, la structure mentale et physique de l’individu est véritablement mise à mal. Le temps est moins bien investi, le sens des priorités se perd et il s’en suit une perte d’énergie et des relations non-constructives. Il s’agit alors de se poser pour aller à l’essentiel. Plus le rythme est rapide, plus il est nécessaire, voire vital, de s’arrêter pour remettre à plat notre façon de nous investir.

Par les formations et accompagnements que je propose sur ces thématiques et sur d’autres, mon objectif est de transmettre le processus de réflexion afin que les personnes se prennent en main et deviennent autonomes. L’autonomie, c’est être en mesure de faire ses propres choix pour préserver son équilibre personnel. L’équilibre de l’un n’est pas celui de l’autre. Cet équilibre se retrouve ensuite au niveau collectif, il est bien sûr transposable en entreprise. Point primordial, l’équilibre est un défi permanent. Il s’agit d’aller à son essentiel sans se perdre dans les méandres de l’autre, du temps et du stress. »

MC : D’après vous, quelle est la valeur ajoutée de votre approche en formation et en coaching ?

Une approche globale

AD : « Les formations et les coachings que je propose sont des approches globales qui s’appuient aussi sur des pratiques corporelles. Sportive de nature et après la danse, les arts martiaux et 10 ans de yoga, je pratique le Qi Gong depuis 20 ans.Diplômée de Amma Shiatsu (École Haruyoshi Fugaku ITO) et de Qi Gong (Ecole Professionnelle Ling Gui du Dr Liu Dong), j’utilise ces pratiques ancestrales de prévention de santé et de bien-être, ces arts énergétiques millénaires issus de la médecine traditionnelle chinoise, dans le cadre de mes interventions professionnelles. Depuis toujours, elles me confirment que l’entretien du bien-être du corps et de l’esprit est essentiel et à renouveler sans cesse au quotidien.»

Des formations co-construites centrées sur le concret

« Je développe des dispositifs à partir des situations concrètes expérimentées par les participants. Mes interventions sont personnalisées pour que chacun développe ses ressources dans le cadre d’un vécu au quotidien. Les objectifs sont clairement co-définis et le programme évolutif en fonction des réalités terrain et des profils rencontrés.

Mes formations se déroulent généralement en deux temps : la seconde partie est le retour sur expérience des participants sur la mise en œuvre terrain des processus et outils abordés lors de la première partie qui entraîne un ajustement aux nouveaux besoins identifiés et des apports sur mesure.

En tant que coach consultante formatrice, je m’engage sur la durée, j’amène des outils d’expérimentation sur le terrain. Au début, l’effort de la prise en mains est à 80% côté formateur, puis progresse à 80% côté formé. L’objectif est d’amener le participant vers l’autonomie. Mon job est celui d’un facilitateur ou d’un catalyseur. C’est pour cela que, pour définir mon approche, le mot co-construction est très important. »

MC : Pourquoi avez-vous choisi le portage salarial pour exercer votre activité ?

AD : « Nous avions créé avec mon mari une SARL en 2009, dissoute début 2016. J’avais besoin de disponibilité. De plus, la réforme de la formation professionnelle continue avec ses nombreuses contraintes a jeté un pavé dans la mare. Le choix du portage salarial a été une évidence motivé par le confort d’avoir un interlocuteur permettant une prise de recul nécessaire pour un accompagnement pertinent et efficace. Faire partie d’un réseau est également très intéressant. Le portage salarial m’apporte la tranquillité d’esprit et du temps pour faire autre chose en lien avec mon cœur de métier. Et il faut admettre que le statut de salarié reste encore le plus avantageux. »

MC : Quels sont les nouveaux challenges que vous souhaitez relever en 2018 ?

AD : « J’ai co-créé en 2016, l’association « Un Autre Souffle » pour proposer aux particuliers des cours, stages et ateliers de Qi Gong et Méditation, des séances de Amma Shiatsu et d’accompagnement individualisés. Je souhaite développer les projets de l’association tout en continuant mes actions en entreprise.

J’interviens déjà auprès des personnes âgées, et j’aimerai aller davantage dans les écoles et les structures hospitalières pour faire connaître les bienfaits de ces pratiques ancestrales de bien-être.

Finalement,il s’agit d’accompagner tout individu qui a envie de prendre soin de sa vitalité pour profiter de son temps. D’ailleurs, c’est le titre du dernier chapitre de mon ouvrage « Se réconcilier avec le temps ».

MC : La boucle de votre parcours est-elle en passe d’être bouclée ?

AD : « Peut-être … Issue du milieu hospitalier à l’origine pour y retourner autrement !Le respect de la vie et de la vitalité a toujours été en moi. L’évolution de nos contextes de vie va aujourd’hui dans ce sens là. Désormais, la recherche du mieux-être est au cœur des besoins des structures comme des particuliers pour une vie personnelle et professionnelle à son juste équilibre.

En fait, ce qui me guide et m’a toujours intéressé c’est la personne, l’individu, ce fragile équilibre en nous à restaurer ou à cultiver pour que la santé et le souffle de vie revienne ou se maintienne !

Mes axes de recherches et d’intervention s’articulent et s’articuleront encore et toujours autour des ces trois piliers imbriqués : le temps, l’équilibre émotionnel et la relation »


À découvrir dans le détail : les offres d’interventions de Anne Duhautboutsur www.anne-d.fr

Et vous, quel est votre rapport au temps ?

Un temps personnel à mettre à profit pour découvrir l’ouvrage d’Anne Duhautbout

« Se réconcilier avec le temps », Editions ESF, 2014




Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : rgex7smu8k

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées (utilisées) dans le cadre d'échanges concernant les sujets abordés sur ce blog. J'ai noté que mon adresse mail n'était pas publiée.

Pour connaître et exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité et notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.