Ecrit par : Bernard Béguin le 26/06/2018 - Lu : 212 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

8 conseils aux portés pour un été profitable

Selon une étude réalisée par Vistaprint, les entrepreneurs ont pris en moyenne 9,6 jours de vacances d’été en 2017.

On le sait, la baisse d’activité de la période estivale inquiète les indépendants, qu’ils soient en portage salarial ou pas.

Que faire pour réussir son été sans culpabiliser et gagner en créativité ?

Voici quelques conseils de bon sens.

Au moins 15 jours de vacances pour se ressourcer

Les spécialistes de la santé estiment qu’au moins 15 jours de repos sont nécessaires pour recharger ses batteries, réduire le stress, retrouver énergie, productivité et créativité. Ce temps de déconnexion est essentiel pour prendre une juste distance avec son activité, son métier et sa démarche commerciale. On ne peut pas se réinventer en ayant la tête dans le guidon. Puisque pour beaucoup, la clientèle est moins en demande pendant cette période, autant la mettre à profit pour se recentrer sur soi, pour tester et découvrir d’autres aptitudes que celles engagées au quotidien.

Garder le contact, oui… mais !

Peur de rater une opportunité clientèle, de passer à côté d’une urgence, de devoir bousculer son planning de missions en portage à la rentrée… Les consultants indépendants comme tous les autres entrepreneurs ne décrochent pas complètement. Alors comment garder la main sur son temps de vacances sans pour autant disparaître complètement ?

Restez maître de votre temps. Informez vos clients habituels de votre indisponibilité, tout en leur laissant la possibilité de vous contacter en cas d’urgence. Prenez l’habitude d’avoir un portable professionnel et un portable privé. Cela représente un investissement mais vous garantit que les temps consacrés à votre vie privée seront respectés puisque vous garderez la main sur les appels reçus. Rappelons qu’une partie de vos communications professionnelles font partie des frais que vous pouvez déclarer à votre société de portage.

A vous de décider à quelle heure vous vous connectez sur votre messagerie pour vérifier si une urgence ou une nouvelle demande vous sont adressées. Il est souvent possible de négocier des délais pour un nouveau projet ou une nouvelle mission.

Que faire quand on a peu de missions en portage l’été ?

Vous êtes actif en juillet ou en août et les missions sont plus rares ? C’est le moment idéal pour réaliser 3 actions stratégiques pour votre activité en portage salarial.

Faire le point sur l’existant

  • Trier ses dossiers
  • Réaliser des statistiques sur son activité en portage
  • Analyser sa clientèle, ses secteurs d’activités
  • Faire l’état des lieux de ses objectifs à l’année et les revoir le cas échéant
  • Revoir sa stratégie commerciale, son offre de services
  • Faire le point sur les contacts générés et décider qui relancer et sous quel angle. Se poser la question parmi ses contacts, qui connaît qui ?

Travailler son identité numérique

Vous vous êtes peu investi sur les réseaux sociaux faute de temps ? C’est le moment de retravailler vos profils Linkedin et Viadeo et de cultiver votre mise en relation avec des prospects potentiels. Contrairement à d’autres activités, les réseaux sociaux sont très dynamiques l’été. Vous avez du temps pour écrire des articles sur votre expertise ? Les deux plateformes sont friandes de contenus longs et détaillés qui vous mettent en valeur.

Vous n’avez pas de site internet ou de blog ? C’est le moment de se lancer, d’autant que la demande des clients est quasi systématique. Véronique L., graphiste portée a créé avec ses deux partenaires une agence de communication virtuelle. Depuis un an, les dossiers se succèdent mais les prospects veulent se faire leur opinion sur l’offre de services : « nous avons raté quelques opportunités faute d’avoir un site internet. On le sait les cordonniers sont les plus mal chaussés. Faute de temps, nous avons laissé traîner. Mais là c’est terminé ! Cet été sera consacré à la création de ce site qui sera notre vitrine. On a compris que les références via mail ou en rendez-vous ne suffisent plus. »

Faire de la veille et de la recherche

Les métiers en portage salarial évoluent vite. L’été est propice à la veille d’informations pour mettre à jour ses connaissances. C’est également le moment de faire le point sur une éventuelle formation et de vérifier si vous êtes éligible.

Développer son réseau autrement

Festivals, tournois sportifs, vides-greniers, soirées à thèmes, découvertes touristiques en groupe, les occasions de rencontrer des personnes qui ont le même centre d’intérêt que vous ne manquent pas. Elles peuvent aussi aboutir à des contacts professionnels à exploiter. Sylvie C. a conclu un contrat l’été dernier : « en discutant avec un artisan qui avait besoin d’un site au bar du camping. On a sympathisé et nous avons évoqué nos métiers respectifs. Rendez-vous a été pris à la rentrée et nous avons conclu l’affaire. »

Se lancer dans un nouveau projet pour diversifier son activité

Vous y pensez depuis quelques temps, mais vous n’avez pas encore testé un nouveau projet faute de temps ? Pourquoi ne pas mettre à profit cette période plus calme pour formaliser votre projet ? Pour Lauriane F., rédactrice portée, l’été sera en partie consacré à « un projet qui peut m’ouvrir de nouvelles opportunités professionnelles. J’ai été sollicitée pour corriger la biographie d’une artiste. Je souhaite aller plus loin en testant le métier d’écrivain public. Je vais donc réaliser l’autobiographie d’une amie et si le résultat est probant, je pourrai vendre cette compétence dès la rentrée. »

MISSIONS-CADRES est ouvert tout l’été et reste à votre service ! MISSIONS-CADRES vous souhaite d’excellents congés.

Illustration : © aquar & travnikovstudio, Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : gvjk79gvgi

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées (utilisées) dans le cadre d'échanges concernant les sujets abordés sur ce blog. J'ai noté que mon adresse mail n'était pas publiée.

Pour connaître et exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité et notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.