Ecrit par : Rachel Paluszak, Directrice de MISSIONS-CADRES le 29/03/2019 - Lu : 166 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Devenir community manager en portage salarial

Le métier de community manager s’est développé avec l’essor des réseaux sociaux. Bien que la profession soit encore jeune, elle attire de plus en plus de candidats et les formations au community management se multiplient.

En 2018, le Blog du Modérateur a réalisé sa huitième enquête sur les community managers. Nous apprenons entre autre qu’ils sont 13% à exercer en tant qu’indépendant.

Comme pour tous les autres métiers du digital, le portage salarial est un des statuts les plus adaptés à la profession.

Community managers : qui sont-ils ?

Ils représentent une marque, une entreprise ou une institution et leur rôle est de créer du contact de qualité avec les internautes des réseaux sociaux en gérant au quotidien leurs communautés. La profession tend à se complexifier mais elle est encore jeune. Bien que l’offre de formation en community management ou en social media management s’étoffe, ils sont nombreux à s’être formés sur le terrain en autodidacte.

La dernière enquête réalisée par Le Blog du Modérateur précise le profil, les pratiques et les rémunérations des community managers. La profession est fortement féminisée avec 66% de femmes. Les professionnels de ce secteur d’activité sont en majorité jeunes : 68% ont entre 21 et 30 ans et seulement 4% ont plus de 35 ans ; ils ont également un cursus d’études approfondi (53% ont un bac +5).

Ils sont 37% à exercer en Île de France.

Community manager

Quelles sont leurs activités ?

Selon le site mycommunitymanager, 88% des community managers sont présents sur les réseaux sociaux. Ils sont 37% à gérer 4 communautés au moins dans des secteurs très représentés comme les services, l’informatique, l’industrie ou encore le tourisme.

Leur temps de travail se répartit entre la veille (jusqu’à 5h), l’animation, la rédaction, la production d’images et la réalisation de vidéos. L’analyse des résultats obtenus est un aspect essentiel du métier (mesures de l’engagement des internautes, visibilité, nombre de personnes qui suivent leur marque ou leur institution, acquisition de trafic et taux de conversion).

Twitter arrive en tête des plateformes utilisées, suivi par Facebook, Instagram et les forums. Les outils analytiques, reader et alertes de Google sont les plus utilisés.

Sous quel statut travaillent-ils ?

Si plus de 80% de community managers sont salariés d’une agence, d’un donneur d’ordre ou d’une institution, ils sont 13% selon le Blog du Modérateur à avoir choisi l’indépendance. Pour trouver une mission ou un emploi, ils utilisent en priorité les sites d’offres d’emploi. La cooptation est un levier également important, à l’origine d’une embauche sur cinq.

Devenir community manager en portage salarial

Les community managers indépendants ont le choix entre plusieurs statuts : la micro-entreprise, l’EURL ou le portage salarial.

Face aux exigences quotidiennes de ce métier, le portage salarial est un statut adapté à plusieurs égards. Il permet au community manager de déléguer entièrement la gestion administrative et fiscale ainsi que la facturation de son activité à la société de portage salarial qui l’héberge. Il gagne ainsi en moyenne 20% de son temps actif pour prospecter et animer les communautés dont il a la responsabilité.

Le statut est simple à mettre en œuvre. Dès lors qu’un community manager a une mission, il peut travailler par portage salarial sous 48h.

Le portage salarial est un statut hybride entre le salariat et l’indépendance. Le community manager porté garde tous les avantages de son autonomie, il fixe ses tarifs, gère son planning de travail comme il l’entend ; sa clientèle lui appartient. Il a également un statut très sécurisé qui lui permet d’avoir la même protection sociale qu’un salarié, que ce soit en matière de santé, de retraite ou d’accès aux droits de Pôle Emploi.

En début d’activité par portage, le community manager signe un contrat de portage qui précise les relations avec la société qui l’héberge, le taux de gestion appliqué, le montant des cotisations sociales et patronales qui seront prélevées.

Il signe également un contrat en CDD au moment de réaliser sa mission. Si son activité est récurrente, il peut signer un CDI.

Sa rémunération lui est versée chaque mois et il dispose d’un bulletin de salaire. En cas de projet d’achat immobilier ou de demande de crédit, son contrat de portage et ses bulletins de rémunération lui ouvriront plus facilement les portes d’une banque qu’avec un statut de micro-entrepreneur.

Combien gagne un community manager en portage salarial ?

Selon le Blog du modérateur, le salaire moyen d’un community manager est d’environ 28 500 € par an et peut aller jusqu’à 33 000 € ; mais ces chiffres s’entendent dans le cadre d’embauches.

En portage salarial, le community manager indépendant peut revoir à la hausse ses prétentions puisque le donneur d’ordre ne paye ni cotisations sociales, ni cotisations patronales pour son prestataire de services.

Vous souhaitez évaluer le montant net que vous pouvez toucher en portage salarial dans votre activité ? Rendez-vous sur le site de MISSIONS-CADRES (en bas de la colonne à gauche).


Pour en savoir plus sur le portage salarial, nos conseillers sont à votre disposition pour un entretien gratuit et personnalisé au 04 50 36 70 97.


Retrouvez toute l’infographie 2018 sur les community managers sur le blog du modérateur !

Illustration : © vegefox.com, Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : 3cwgy5u48n

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées (utilisées) dans le cadre d'échanges concernant les sujets abordés sur ce blog. J'ai noté que mon adresse mail n'était pas publiée.

Pour connaître et exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité et notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.