Ecrit par : Rachel Paluszak, Directrice M-C le 26/12/2018 - Lu : 651 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Comment devenir traducteur assermenté porté ?

Spécialiste des métiers de la traduction et de l’interprétation, MISSIONS-CADRES héberge 30% de traducteurs portés dont une partie non négligeable de traducteurs assermentés.

Quel est leur spécificité ?

Comment devenir traducteur assermenté ?

Qu’est-ce qu’un traducteur assermenté ?

Un traducteur assermenté est un officier ministériel habilité par le Ministère des affaires étrangères et nommé par la Cour de cassation ou par une Cour d’appel. Son activité consiste à traduire des documents de manière certifiée pour l’État ou une institution comme pour une clientèle privée. En apposant obligatoirement son cachet, sa signature officielle et son numéro d’ordre, le traducteur assermenté certifie que le texte traduit est en tout point fidèle à l’original.

Il travaille pour des instances administratives et juridiques (Banque de France, Ministère de la justice, douanes, notaires, huissiers…) et pour le grand public. Les citoyens lui confient la traduction assermentée d’un diplôme, d’un acte d’état civil, d’un acte de divorce,…, en somme tout document officiel à présenter aux administrations en France comme à l’étranger.

En France, près de 3 500 traducteurs interprètes sont assermentés.

Qui peut devenir traducteur assermenté ?

En théorie, tout citoyen français majeur dont le casier judiciaire est vierge peut postuler. Cependant, comme les places sont très prisées, les critères pour avoir une chance d’être retenu sont les suivants :

  • La maîtrise parfaite d’au moins une langue étrangère. Si elle est rare et qu’elle correspond aux besoins des cours d’appel, vous augmentez vos chances d’être reçu.
  • Une formation de traducteur sanctionnée par un diplôme (Master ou école de traduction) ;
  • Une expérience professionnelle dans le métier ;
  • Des qualités de rigueur, de probité et une grande disponibilité, quelques fois à toute heure de la journée ou de la nuit.

Comment postuler ?

Pour postuler, le dossier est à retirer en début d’année au Tribunal de Grande Instance de votre circonscription et à adresser dûment complété au Procureur de la République avant le mois de mars.

Une enquête de moralité sera diligentée par la police, vous pouvez aussi être convoqué par le Tribunal de Grande Instance pour des informations complémentaires.

À l’issue de cette procédure, la police transmettra votre candidature à la Cour d’appel de votre circonscription.

Il faut compter près d’un an pour savoir si vous êtes retenu ou pas. Si vous l’êtes, votre habilitation sera valable dans toute la France pendant 5 ans, puis renouvelable.

Après avoir prêté serment, vous serez alors intégré à la liste nationale des traducteurs interprètes assermentés.

Quel statut professionnel choisissent les traducteurs assermentés ?

Dans la très grande majorité des cas, les traducteurs assermentés exercent en freelance, soit en profession libérale, soit en portage salarial. Chez MISSIONS-CADRES, certains traducteurs portés sont assermentés. Ils ont choisi majoritairement le portage pour la simplicité du statut, la protection sociale qu’il offre (la même que celle des salariés) et pour l’accompagnement au quotidien dans la gestion administrative et fiscale de leur activité.

Les honoraires des traducteurs assermentés sont variables en fonction des grilles appliquées par les institutions qui font appel à leurs services et de la part d’activité centrée sur la clientèle privée.

Sources : traductions-assermentees.comwww.village-justice.comwww.bonnefous.comculturesconnection.com

Illustrations : © photolars & KostaKostov, Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : 9jqihx4bnb

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées (utilisées) dans le cadre d'échanges concernant les sujets abordés sur ce blog. J'ai noté que mon adresse mail n'était pas publiée.

Pour connaître et exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité et notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.