Ecrit par : Bernard Béguin le 18/06/2018 - Lu : 218 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

L’OpenData, un outil d’information au service des consultants portés

La recherche et le développement représentent 20% du temps de travail d’un prestataire en portage salarial. Qu’il s’agisse de développer son activité ou de rechercher des informations fiables et réutilisables pour une étude en consulting, les outils de veille d’information performants se multiplient.

Parmi eux, l’OpenData du gouvernement. Cette plateforme recense des milliers de données ouvertes, gratuites et réutilisables pour ses propres recherches ou pour étayer une étude commandée par un client.

Qu’est-ce que l’OpenData ?

L’un des objectifs de la loi pour une République numérique du 7 octobre 2016 est de favoriser la libre circulation des données et du savoir. Elle rend obligatoire la

publication par les administrations, des bases de données et documents présentant un « intérêt économique, social, sanitaire ou environnemental ».

Les particuliers, les entreprises, les chercheurs et les consultants en portage salarial ont désormais accès à des milliers de bases de données en licence ouverte, réutilisables pour un objectif différent de la création initiale, sur le site dédié data.gouv.fr

Autre grand intérêt de la loi, l’accès public aux travaux de recherche financés pour plus de la moitié par des fonds publics. Les internautes peuvent accéder librement à des études jusqu’alors difficiles d’accès.

OpenData : quel intérêt pour les consultants en portage salarial ?

La plateforme ouverte de données publiques « data.gouv.fr » recense plus de 32 000 jeux de données et 137 238 ressources thématisés. À ce jour, près de 27 000 utilisateurs fréquentent le site et 1 743 réutilisations de données ont été produites.

Vous êtes consultant indépendant, vous pouvez accéder à des données publiques, nationales, ou locales sur des sujets ayant trait à l’économie, l’emploi et l’éducation, la recherche internationale, la culture, l’agriculture, l’alimentation, le logement, le développement durable, l’énergie, la santé, le social, les territoires, les transports et le tourisme.

Ces données, en licence ouverte pour la plupart, sont une mine d’informations pour la rédaction d’une étude commandée par un client ou des analyses statistiques par exemple. Elles sont également réutilisables à des fins de prospection ou de positionnement commercial. On y trouve par exemple les chiffres clés des sociétés commerciales ayant déposé leur bilan d’activité 2017, les données des pôles de compétitivité, la base SIRENE des entreprises et de leurs établissements, la liste publique des organismes de formation, la base de données locale de l’annuaire de l’administration (60 000 guichets publics), le répertoire national des associations…

La réutilisation des données encouragée par l’État

La plateforme « data.gouv.fr » encourage la réutilisation des données en mettant à disposition des outils gratuits de data-visualisation. L’utilisateur peut extraire des données en fonction des critères retenus, fusionner plusieurs fichiers, transformer les données en graphiques, cartes (points d’intérêt, zones, …), infographies animées, ou encore en diagrammes.

Le consultant en portage salarial dispose ainsi d’un outil précieux pour illustrer un dossier d’étude par exemple.

Comment rejoindre la communauté OpenData ?

Le gouvernement a confié l’ouverture et le partage des données à la mission Etalab. L’instance héberge, développe et anime la plateforme data.gouv.fr. L’inscription est gratuite. Le blog etalab.gouv.fr permet aux entreprises et aux particuliers de s’inscrire à leurs principaux événements et de rejoindre ainsi une communauté active.

Au-delà de l’intérêt pour la veille, la recherche et le développement du porté, le site data.gouv.fr permet aux utilisateurs de publier leurs propres données ou la réutilisation des données existantes et de dialoguer sur des thématiques avec d’autres utilisateurs. À ce jour, le site a enregistré près de 2 500 discussions entre utilisateurs, que ce soient des professionnels ou des citoyens.

Illustration : © thodonal, Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : buiri5rdbg

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées (utilisées) dans le cadre d'échanges concernant les sujets abordés sur ce blog. J'ai noté que mon adresse mail n'était pas publiée.

Pour connaître et exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité et notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.