Ecrit par : Rachel Paluszak, Directrice M-C le 29/07/2019 - Lu : 187 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Pierre Deuche, consultant/formateur : « Pourquoi suis-je en portage salarial depuis 14 ans ? »

Après avoir été salarié pendant plusieurs années, Pierre Deuche a décidé de créer son activité de consultant/formateur, suite à un déménagement.Il s’est tourné vers le portage salarial pour exercer son métier en toute autonomie sans les lourdeurs administratives auxquelles est soumis le chef d’entreprise. Porté chez MISSIONS-CADRES depuis 14 ans, Pierre Deuche revient sur son parcours professionnel et nous explique pourquoi il a choisi le portage salarial.

Formateur en portage salarial

MISSIONS-CADRES : Vous êtes consultant/formateur, depuis des années. Quel a été votre parcours professionnel ?

Pierre Deuche : « C’est à l’issue d’une formation et l’obtention d’un diplôme d’enseignement professionnel et pédagogique que j’ai débuté ma carrière professionnelle dans le domaine de la formation en 1975 à Paris. Je suis devenu formateur principal et attaché à la direction générale d’un centre de formation, leader dans son secteur. L’organisme avait développé à l’époque un nouveau concept centré sur la prévention, l’éducation et la sécurité routière et gérait en moyenne un flux de 300 élèves par jour.

En 1985, mon parcours a pris un nouveau tournant. Le PDG d’une société de services m’a contacté pour réorganiser et développer un centre de profit. J’en ai été le responsable pendant 5 ans. La mise en place de méthodes et techniques en termes d’organisation, de communication, de gestion et de management au sein de ce centre, s’est traduit par un fort développement de la clientèle et du CA avec une progression annuelle à 2 chiffres durant toute cette période.

En 1990, je me suis recentré sur mon premier métier. J’ai d’abord obtenu un poste de conseiller en formation au sein d’un groupe (cabinet de consulting/centre de formation/société d’édition)spécialisé dans la gestion de l’information et des nouvelles technologies (NTIC) qui lui sont appliquées. Nous apportions notre expertise à une grandes diversité de clients : grands comptes, Ministères, services de l’état, Commission européenne, grandes entreprises privées mais aussi PME/PMI… J’étais ainsi amené à travailler avec un public de professionnels spécialisés dans la gestion de l’information comme les documentalistes, bibliothécaires, archivistes, gestionnaires de l’information…

J’ai poursuivi mon activité dans cette structure jusqu’en 1999, passant d’un poste de responsable marketing à celui de directeur de développement auprès de la direction générale du groupe. »

MISSIONS-CADRES : À quel moment avez-vous décidé de vous lancer en indépendant ?

Pierre Deuche : « Les années 2000 ont marqué un tournant dans ma carrière. Je me suis installé dans le Genevois pour des raisons familiales. Avant de me lancer en solo, j’ai réalisé une étude de marché pour définir quelle pouvait être ma valeur ajoutée dans un secteur géographique avec ses spécificités en matière d’activité économique et d’emploi. J’ai décidé d’apporter mes compétences aux organismes publics et privés dans le cadre d’une démarche ouverte à tous plutôt qu’à une seule entreprise. C’est dans cette logique que j’ai voulu créer mon activité, mais avec la volonté de me consacrer pleinement à mon cœur de métier.

J’ai décliné le concept de mes prestations en deux grands principes :

  • monter moi-même mes modules et programmes de formation sur des thèmes comme le management, la communication, l’organisation, le développement…
  • créer des formations spécifiques permettant d’en adapter les méthodes aux donneurs d’ordre grâce à une démarche enrichie par l’expérience acquise durant ma première partie de carrière. »

MISSIONS-CADRES : Quels sont les critères qui vous ont amené à choisir le portage salarial ?

Pierre Deuche : « Je me suis d’abord informé sur les différents statuts existants pour lancer mon activité : en nom propre, SARL, SA… Après réflexion, j’ai décidé de m’orienter vers une structure de portage salarial.

Le portage a vraiment émergé sur le territoire au début des années 2000. Le statut répondait parfaitement à ma priorité : me consacrer pleinement à mon cœur de métier.

Le portage salarial correspondait à plusieurs de mes attentes :

  • gérer ma propre activité en me consacrant à mon métier sans me soucier d’autres éléments comme les déclarations sociales et fiscales, les salaires ou les factures. L’objectif étant d’optimiser ma gestion de temps métier.
  • répondre aux attentes de mes futurs clients, c’est-à-dire leur permettre d’apprécier et de bénéficier de mes compétences grâce à ma flexibilité et à des coûts financiers mesurés et justes, puisqu’avec le portage salarial, je n’avais qu’à leur compter le coût de la partie métier et non pas le coût administratif de la structure puisque j’en étais déchargé.

Je suis ainsi devenu prestataire porté. Mon métier de consultant formateur que j’exerce depuis 14 ans en portage salarial s’articule autour de :

  • la communication
  • l’organisation
  • le management

Mais aussi de l’accompagnement individualisé ou de groupes dans l’élaboration de projets professionnels et/ou dans l’évolution de carrière.Enfin des interventions plus spécifiques sur un public davantage en difficulté sociale et professionnelle.

Cela m’amène à effectuer des missions de quelques jours à plusieurs mois sur du court, moyen et long terme selon les besoins des sociétés, des organismes, des établissements et des collectivités locales (Pôle Emploi, mairies, structures sociales…). La spécificité locale frontalière m’a fait aussi intervenir sur Genève.

Le portage salarial répond à cette diversité de missions autant pour moi que pour mes clients. »

MISSIONS-CADRES : « Depuis 14 ans, vous êtes hébergé chez MISSIONS-CADRES. Pourquoi avoir choisi notre société plutôt qu’une autre ? »

Pierre Deuche : « En 2004, j’ai décidé d’intégrer une structure de portage. J’ai pris contact avec plusieurs entreprises. J’avais pour objectif de construire une véritable collaboration avec un partenaire. Mon choix s’est porté sur MISSIONS-CADRES dans la mesure où j’ai relevé des points essentiels à la réussite de mon projet qui sont toujours d’actualité :

  • l’entreprise (dirigeant et personnel) communique facilement et avait déjà développé au début des années 2000 des outils NTIC ;
  • MISSIONS-CADRES a toujours la volonté de se développer et d’évoluer ;
  • l’accueil physique et téléphonique y est d’excellente qualité (remarque du professionnel que je suis…) ;
  • la notion de service de l’ensemble de l’équipe se traduit par sa convivialité, sa disponibilité, sa réactivité, son écoute, mais aussi par son attachement à la résolution de problèmes ;
  • l’approche relation humaine de la société de portage est particulièrement forte ;
  • la démarche de MISSIONS-CADRES va vers la richesse d’une synergie entre tous.

Durant toutes ces années, le portage salarial a évolué. MISSIONS-CADRES y a participé et fait tout afin d’être dans l’actualité et en veille. La société nous informe de l’avancée du métier, de la réglementation nous concernant, des nouveaux dispositifs. Ses diverses news sont utiles et intéressantes et nous pouvons les consulter par le biais de leur Bulletin d’Information et de leur blog.

Aujourd’hui encore, j’y trouve les points qui avaient retenu mon attention. Cela me permet d’atteindre mes objectifs de départ : à savoir me consacrer à mon cœur de métier et répondre moi-même à mes propres clients avec les mêmes exigences de qualité que MISSIONS-CADRES.

Pour moi, MISSIONS-CADRES est un véritable partenaire sur lequel on peut compter. Comme à toutes les personnes que je rencontre et qui sont intéressées par le portage salarial, je recommande de contacter et de rencontrer l’équipe de MISSIONS-CADRES.

Pour les personnes qui veulent rester dans leur cœur de métier, le portage salarial est un moyen d’apporter toutes ses connaissances sans avoir à porter sur ses épaules la gestion du temps administratif. Échapper à la grande difficulté du créateur d’entreprise : assurer son développement commercial tout en gérant la partie technique, administrative. Avec le portage salarial, on se libère pour mieux se consacrer à ses clients.

Aujourd’hui, je suis toujours partiellement en activité. Je garde ainsi le meilleur par rapport à mes centres d’intérêt. L’envie, le goût et la passion sont mes fils rouges ! »


Pour en savoir plus sur le portage salarial chez MISSIONS-CADRES, contactez-nous pour un entretien gratuit et personnalisé selon votre profil et vos attentes au 04 50 36 70 97


Illustrations : © Dmitry Vereshchagin & Coloures-Pic, Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : uxc6zwqqr2

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées (utilisées) dans le cadre d'échanges concernant les sujets abordés sur ce blog. J'ai noté que mon adresse mail n'était pas publiée.

Pour connaître et exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité et notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.