Ecrit par : Bernard Béguin le 21/08/2018 - Lu : 64 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Prestataires portés : comment gérer le stress pour gagner en efficacité ?

Selon le dernier rapport de l’Observatoire de la santé psychologique au travail publié par Stimulus, 24% des salariés sont en état d’hyperstress et 52% d’entre eux ont un niveau élevé d’anxiété.

Le stress est le troisième facteur de risque de maladies cardiovasculaires dont l’infarctus, après le cholestérol et le tabac. Le stress touche chacun de nous à différents degrés.

Les prestataires en portage salarial n’échappent pas à la règle et sont d’autant plus soumis au phénomène qu’ils doivent gérer la pression générée par la recherche de clientèle et la nécessité de s’adapter constamment à la diversité de leurs missions.

Alors comment composer avec le stress et en maîtriser les effets les plus délétères ?

Qu’est-ce que le stress ?

Depuis des milliers d’années, le stress est nécessaire à la survie des hommes dans leur environnement. C’est le résultat de l’interaction entre une situation extérieure et nos réponses psychiques et physiologiques d’adaptation pour traiter cette situation. Le stress se déclenche en cas de nécessité dans l’immédiat ou de manière prolongée. Il oblige l’organisme à une réaction généralisée qu’elle soit momentanée ou répétitive.

Le stress devient problématique lorsque l’énergie et les stratégies développées par l’organisme pour s’y adapter sont trop importantes et perdurent de manière répétitive, voire chronique, empêchant l’individu d’avoir des temps de récupération nécessaires à sa santé et à son bien-être et souvent de prendre de bonnes décisions.

Contrairement à ce que l’on peut croire, qu’il soit vécu de manière agréable, ce qu’on appelle le stress positif (stimulation, atteinte des objectifs, énergie sans limite, performance) ou désagréable, le stress prolongé a les mêmes conséquences néfastes à terme sur la santé avec comme principaux effets : l’augmentation de la tension artérielle, du cholestérol, de la glycémie et des lésions artérielles.

Le stress, une réalité inquiétante chez les salariés

Les résultats de l’étude de 2017 de l’Observatoire de la santé psychologique au travail réalisée par Stimulus sur un panel de 30 000 salariés nous révèlent que près d’un quart d’entre eux souffrent d’hyperstress au travail. On apprend que les femmes sont plus touchées que les hommes et que l’on souffre plus d’hyperstress dans les secteurs de la santé et des actions sociales (41%), des arts, spectacles et activités récréatives (31%), des services (29%) et des activités financières et d’assurance (28%). Le facteur de l’âge entre également en considération avec les 40 – 50 ans et plus d’avantage concernés par le phénomène.

Les principales causes évoquées par les personnes interrogées sont les exigences liées au travail comme traiter des informations complexes et nombreuses, manquer de temps, avoir des objectifs difficiles à atteindre et ne pas participer aux décisions professionnelles.

Les prestataires portés souffrent aussi du stress

Des réalités (sauf la dernière) qui peuvent également toucher les consultants portés, formateurs, interprètes et traducteurs en portage salarial. Malgré l’autonomie, les prestataires portés sont également en proie à des difficultés comme l’atteinte d’objectifs en termes de CA ou de nouveaux clients, la complexité de certaines missions, l’obligation de s’adapter constamment à de nouvelles cultures d’entreprises et de nouveaux donneurs d’ordre, et pour certains, une limite mal définie entre temps professionnel et temps personnel. La pression de l’entrepreneur est vécue aussi par les free-lances en portage salarial.

Quelle stratégie adopter pour mieux gérer le stress ?

Leslie Bourdin, psychologue spécialisée en gestion du stress rappelle que cette gestion passe par un recentrage sur soi. Elle préconise un travail en trois temps : d’abord détecter les signes physiques et psychologiques du stress qu’il soit positif ou négatif ( tensions dans le corps, rythme de la respiration, sensations physiques, pensées répétitives, ruminations, recherches de solutions, émotions) ; puis accepter des temps de lâcher prise grâce à des activités physiques ou créatives, des phases de récupération, une réflexion sur nos capacités, nos qualités et valeurs personnelles. Enfin, apprendre à gérer la détente et la relaxation en pratiquant des techniques comme la respiration ou la méditation.

Les techniques de respiration ou de visualisation qui fonctionnent

Que l’on soit consultant porté à la veille d’une négociation importante ou créatif en portage salarial en stress pour livrer à temps, il existe des techniques respiratoires efficaces pour calmer le corps et gagner en calme et en efficacité :

  • La cohérence cardiaque : inspirer pendant 5 à 7 secondes doucement par le nez, bloquer la respiration pendant 2 secondes et expirer naturellement par la bouche, répéter l’exercice pendant 5 minutes. La technique calme la tension, ralentit le rythme cardiaque et permet de se recentrer sur soi.
  • La respiration ventrale : en position assise la colonne bien droite, inspirer profondément par le nez en gonflant le ventre, bloquer la respiration pendant quelques secondes, et vider les poumons entièrement en contractant le ventre et en imaginant que le stress est expiré par les poumons.
  • Le body-floating : cette technique de visualisation permet de retrouver en quelques minutes calme et sérénité. S’allonger confortablement, fermer les yeux et imaginer que son corps flotte dans l’air ou dans un bain tiède en visualisant chaque muscle qui se relâche.

Retrouvez d’autres techniques sur feelboost.fr

6 activités physiques anti-stress même si vous être un consultant porté pressé

Selon votre tempérament, vous pouvez opter pour :

  • Le jogging au moins 30 mn trois fois par semaine
  • La marche nordique qui prend un essor important ces dernières années, une activité plus douce que la course mais qui sollicite tout le corps
  • La natation et tout sport aquatique connus pour leurs effets détente immédiats
  • Le Qi Gong, un art martial chinois qui fait appel à la fois à des exercices physiques lents et respiratoires.
  • Le Yoga qui mêle étirements, gainages, respiration et relaxation
  • Le Taï-chi basé sur des mouvements circulaires qui sont réalisés lentement et de manière précise pour apaiser tout le corps et gagner en concentration.

Autres articles à voir sur le blog MISSIONS-CADRES :

Portés salariés, comment apprivoiser votre temps, réguler votre stress et construire vos relations humaines ?


Nos sources : Leslie Bourdin : Gestion du stress – Observatoire de la santé psychologique au travail - Stimulus Conseil – Feelboost.fr

Illustrations : © denisismagilov & gradt, Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : vggncnpt36

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées (utilisées) dans le cadre d'échanges concernant les sujets abordés sur ce blog. J'ai noté que mon adresse mail n'était pas publiée.

Pour connaître et exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité et notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.