Ecrit par : Rachel Paluszak le 07/10/2019 - Lu : 137 fois - Commentaire : Aucun
Vous êtes ici : Accueil >> Articles

Travailler en portage salarial une fois à la retraite

Selon l’étude Insee 2015 en région Rhône Alpes, le nombre de retraités qui continuent à exercer une activité professionnelle a augmenté de 22% depuis 2010.

Parmi ces actifs de plus de 60 ans, on compte 1/3 d’indépendants : artisans, commerçants, chefs d’entreprise et professions libérales.

Pour ces derniers, le portage salarial est un statut particulièrement adapté pour poursuivre une activité car il cumule les avantages du salarié et l’autonomie de l’indépendant.

Qui sont les retraités qui continuent à travailler ?

Selon l’ INSEE, l’âge moyen des retraités qui travaillaient en 2015 était de 65,6 ans. A noter que les effectifs des 64-75 ans ont fortement augmenté ces dernières années (5% de la classe d’âge). 71% d’entre eux travaillent à temps partiel.

Ils sont un tiers à exercer leur activité en indépendant : 29% sont soit commerçants, artisans, agriculteurs, chefs d’entreprises ou en profession libérale. Dans les métiers des prestations de services et du consulting, les retraités représentent 20% des actifs de plus de 55 ans en activité.

Dans la tranche d’âge des 65-74 ans, les profils sont plutôt masculins, diplômés et résidant dans l’agglomération parisienne. On y retrouve notamment une majorité de cadres et d’indépendants.

Comment expliquer la progression du cumul emploi–retraite ?

Les réformes successives de la retraite avec l’allongement de la durée de cotisation et l’instauration d’un bonus malus expliquent en partie l’essor des retraités qui optent pour continuer une activité professionnelle.

Cependant, ce n’est pas le seul facteur. Les consultants séniors diplômés sont très demandés par les entreprises qui pratiquent l’outsourcing et qui souhaitent confier un projet sensible à des professionnels très expérimentés.

La passion du métier, la volonté de participer au développement économique de son territoire, la liberté d’action sont aussi de forts leviers de motivation pour les retraités actifs. Chez MISSIONS-CADRES, des collaborateurs de plus de 65 ans travaillent régulièrement par missions en portage salarial. A l’instar de Charly Mouthon, assistant de projets en architecture, ils témoignent de la passion qu’ils éprouvent pour leur métier !

Pourquoi travailler par portage salarial une fois à la retraite ?

Le portage salarial est adapté aux retraités actifs qui veulent privilégier leur autonomie professionnelle en choisissant eux-mêmes leurs clients, leurs tarifs et leurs missions tout en ayant des garanties de sécurité et des droits sociaux solides.

Les 5 points à retenir sur le portage salarial pour un retraité qui poursuit son activité :

  1. Se centrer exclusivement sur ses missions : toute la gestion administrative, comptable, fiscale est entièrement gérée par la société de portage salarial. Un sacré avantage lorsque l’on sait à quel point la gestion de l’activité est chronophage pour les indépendants.
  2. Avoir un statut reconnu : le portage salarial est un statut réglementé par la convention sur le portage salarial du 22 mars 2017.
  3. Être bien protégé : les consultants séniors portés disposent des mêmes droits sociaux que les salariés. Selon leur situation, ils peuvent continuer à cotiser à la retraite, à la préretraite. Ils disposent de la couverture maladie, accidents de la sécurité sociale, et d’une complémentaire santé attractive.
  4. Un régime de prévoyance : chez MISSIONS-CADRES, les portés souscrivent automatiquement à un régime de prévoyance chez Malakoff Médéric qui complète leur couverture sociale en cas d’hospitalisation ou d’accidents de la vie.
  5. Une RCP incluse : dès la signature d’un contrat de mission, les indépendants portés sont couverts par une assurance responsabilité civile professionnelle.

Chez MISSIONS-CADRES, tous les collaborateurs portés ont un accompagnement personnalisé de la conception du projet au suivi de chaque mission.

Cumul activité en portage salarial et retraite : quelques rappels réglementaires

La loi prévoit deux grands cas de figure en matière de cumul emploi-retraite :

  1. Le cumul emploi et retraite total
    Si vous avez liquidé votre retraite selon les conditions d’âge et de trimestres nécessaires pour toucher une pension à taux plein, vous pouvez reprendre une activité sous n’importe quel régime et cumuler vos revenus avec votre retraite.
  2. Le cumul emploi et retraite partiel
    Votre retraite n’est pas à taux plein ? Vous pouvez tout de même cumuler vos revenus d’activité avec votre pension. Mais un plafonnement est appliqué.


À SAVOIR :

Dans le cas où vous souhaitez reprendre une activité chez votre dernier employeur, un délai de 6 mois est appliqué entre votre admission à la retraite et votre nouveau contrat.

Le portage salarial est la solution pour éviter ce délai : votre nouveau contrat de travail est conclu avec votre société de portage et votre dernier employeur devient votre client.


Pour en savoir plus, notamment sur le calcul des plafonds appliqués en cas de retraite partielle, rendez-vous sur www.service-public.fr

Vous souhaitez poursuivre votre activité après la retraite ? Vous vous interrogez sur le portage salarial ? Contactez MISSIONS-CADRES au 04 50 36 70 97

Sources : – www.insee.fr – www.service-public.fr – www.la-retraite-en-clair.fr

Illustrations : © carlosseller & shurkin_son, Fotolia

Ecrire un commentaire :

Prénom

E-mail (non publié)

Votre commentaire

Recevoir une notification lorsqu'une réponse est postée (lien de désabonnement présent dans l'e-mail)

Veuillez recopier le code de sécurité : i79a7d5572

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées (utilisées) dans le cadre d'échanges concernant les sujets abordés sur ce blog. J'ai noté que mon adresse mail n'était pas publiée.

Pour connaître et exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité et notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.